Pamplona. 5 juillet. Première Puerta Grande pour Jesús Enrique Colombo.

Un lot de novillos d’El Parralejo, dont une bonne moitié donnant du jeu, pour débuter l’édition 2017 de la San Fermin de Pamplona et un premier triomphe, celui de Jesús Enrique Colombo qui coupe les deux oreilles du cinquième utrero de la tarde. 

Le troisième, qui s’effondra et dut être puntillé, ne lui permit rien.

Javier Marin coupe une oreille du premier (silence au 4°).

Silence aux deux pour Toñete qui, par deux fois, gâche un travail de bon niveau lors de la suerte suprême.

(Photo : Javier Arroyo)