Istres. Des précisions sur l’indulto (communiqué).

Lors de la corrida de rejon et suite aux polémiques après l’indulto de « Culebrito », dernier toro de la ganaderia Carmen Lorenzo- El Capea, toréé par Léa Vicens, nous vous signalons que c’est le ganadero lui même, après discussion avec le maestro Pablo Hermoso de Mendoza, qui a souhaité récupérer son toro.

Ce cas de figure est précisé dans le règlement taurin… « Un indulto peut être demandé par le public, le torero ou le ganadero (c’est le cas), bien sûr c’est la présidence qui à la fin décide »… mais pas facile de refuser le souhait d’un maestro comme le Niño de la Capea, toujours très modeste. Peut être aurait il fallu l’annoncer au micro…
Aux dernières nouvelles, le toro a été soigné,se porte très bien et va repartir vers le Campo Charro.
(Photo : Paul Hermé)