Les adieux à Ivan Fandiño.

Une foule nombreuse se pressait hier dans l’église d’Orduña, mais aussi autour, pour rendre un dernier hommage à Ivan Fandiño.

Tout ce que compte le monde du toro de matadors, novilleros, picadors, banderilleros et autres mozos de espada, mais aussi de ganaderos, empresarios, sans oublier la presse et les anonymes, tous avaient voulu être là pour cet adieu au torero trop tôt disparu.

Parmi les présents, et il serait trop long de les citer tous, aux côtés de la famille, des proches et de la cuadrilla, on pouvait apercevoir entre autres les toreros Enrique Ponce, El Juli, José Tomás, Miguel Ángel Perera, José María Manzanares, Espartaco, Pepín Liria, Javier Conde, Antonio Barrera, Morenito de Aranda, Miguel Abellán, Javier Valverde, El Cid, Juan José Padilla, Joselito Adame, Juan del Álamo, Diego Urdiales, Álvaro Lorenzo, Román, Juan Leal, Paulita, Sebastián Ritter, Rui Bento Vasques, Fernando Adrián, Javier Vázquez, Manolo Sánchez, Francisco Marco, Fernando Robleño, El Soro, Ortega Cano, Alberto Elvira, Sergio Aguilar, Gómez Escorial, David Mora, Antonio Tejero, …, la ganadera de Baltasar Iban, Cristina Moratiel, et son mayoral, Domingo González, les empresarios Carlos Zúñiga, Pablo Chopera ou Manuel Martínez Azcárate, pour les tricolores des représentants de l’UVTF, de l’ONCT, de la presse, … Bref tout un panel de la grande famille du mundillo.

Après l’incinération, les cendres d’Ivan Fandiño resteront à Orduña. Tout autour de la plaza de toros locale ont été déposées les nombreuses gerbes et couronnes reçues pour l’occasion.

RIP, torero !