Méjanes. Présentation de la temporada.

Comme chaque début juin, le domaine de Méjanes ouvrait ses portes et recevait, avec beaucoup d’égards et de convivialité, la presse spécialisée afin de lui annoncer sa programmation 2017.

A savoir le 46ème Rejon d’Or et la 36ème édition de la Féria du Cheval mais aussi les 10 ans d’existence du club Méjanes. Sa présidente, Michèle Ricard a voulu que cette édition soit sous le signe de la Femme. A cette occasion 10 femmes seront mises à l’honneur.

Femmes originaires de Camargue ou pièces rapportées mais ayant pour dénominateur commun l’amour et le respect pour cette terre, sa culture, ses traditions. Ainsi, Michèle Ricard souhaite faire un clin d’oeil à Paul Ricard qui fut admirateur de Béatrice de Savoie devenue par son mariage Comtesse de Provence.

Sur les 23 reines d’Arles qui depuis 1930 règnent sur ce beau pays, 16 nous dit-on seront présentes costumées de leurs plus beaux atours. Certaines d’entre-elles se présenteront à cheval en amazone.

Côté animation, le chef d’orchestre reste Vincent Liberator (photo ci-dessus), qui, avec les Etoiles de Méjanes, permet à des jeunes passionnés de montrer leur savoir-faire et de se mesurer pour espérer pouvoir se produire avant le paséo du Rejon d’Or. Ce célèbre trophée que vont se disputer Pablo Hermoso de Mendoza, que l’on ne présente plus, et Léa Vicens, lauréate 2016. Ils affronteront des toros de Sampedro. Ce sera aussi la présentation en France de Guillermo Hermoso de Mendoza qui sera opposé à deux novillos hors concours de Sanchez y Sanchez. En 2017, on ne le verra que 4 fois et ce dans les 4 pays taurins les plus importants. Ce fut le cas au Mexique cet hiver, ce le sera en Espagne et au Portugal, et à Méjanes ce 22 juillet prochain.

En ouverture de ce 46 ème Rejon d’Or, une talentueuse écuyère de renommée internationale, que l’on dit alchimiste, présentera son cheval Fuego. Nous sommes certains que l’alchimie chère à Paolo Cuelo qui se dégagera de la relation qu’entretien Clémence Faivre avec son cheval vedette donnera le ton et la magie de ce grand rendez-vous équestre et tauromachique de haut niveau.

L’empresa : Lola Jalabert et Xavier Guillot

Les Calèches du Delta, l’Association des Chemins Libres de Camargue, Naïs Lesbros, 23 ème reine d’Arles, toute la famille Mendoza, Paco Ortiz le cavalier humaniste et endurant de tous les défis, José Maria Sanchez Cobo, écuyer de l’Ecole Royale Andalouse d’Art Equestre, et combien d’autres encore… tant de noms, de personnalités que vous aurez le privilège de côtoyer. Comme à la grande époque où prenait corps ce fameux Réjon d’Or lorsqu’il se déroulait le 14 juillet et que dès le matin les passionnés se pressaient pour découvrir et assister à la préparation des chevaux stars des vedettes du rejoneo de l’époque.

Dominique Perron (UCTPR) et Michèle Ricard

Nostalgie…… certes, mais grâce aux volontés de Michèle Ricard, de la Maison Ricard, du Domaine de Méjanes tout entier, de l’empresa des arènes…….. se perpétue depuis bientôt un demi-siècle cette belle fête à la gloire du Cheval et du Taureau. Le Rejon d’Or est entré dans l’histoire.

Sans vous, l’histoire ne peut s’écrire. Une date à retenir : 22 juillet 2017, pour y rencontrer aussi et surtout, comme Michèle Ricard se plait à le dire, «l’âme de Paul Ricard».

Article : Freddy Porte. Photos : Martine Clément.