Nîmes. 3 juin (matin). Deux oreilles pour Andy Younes.

N’ayant pas de correspondant présent à cette novillada, petit résumé sans parti pris.

Novillos de Zacarias Moreno, bien présentés et de jeux divers, certains justes de forces.

Andy Younes, face à un premier adversaire faible, en a tiré ce qu’il a pu. Salut après entière caida. Le quatrième, plus solide et ménagé à la pique, lui permet une faenita agréable conclue dans les terrains de proximité. Deux oreilles après une entière tendida (une de trop diront certains).

Carlos Ochoa eut le tort de prolonger sa faena face au faible second. Salut après trois assauts à l’épée. Le quinto offrait peu d’options et le garçon livra un trasteo brouillon. Silence après une lame perpendiculaire.

Le troisième créa un peu d’émotion en renversant par deux fois la pièce montée. Alejandro Gardel profita des bonnes dispositions de l’animal pour composer une faena de bonne facture dans sa première partie avant de se désunir après une voltereta. Oreille après une estocade caida. Le dernier de cette matinale n’avait pas les qualités requises pour permettre au novillero de doubler la mise. Silence après trois assauts avec la rapière.

Andy Younes remporte la Cape d’Or offerte par la Peña Antonio Ordoñez.

Photos : Jean-Pierre Souchon. Vidéo : Romain Bofi