Cordoba. 26 mai. Oreille pour Roca Rey face à de très faibles Zalduendo.

La tarde de figuras d’hier à Cordoba s’est soldée par un grand ennui à cause de toros mansos et faibles porteurs du fer de Zalduendo

Morante de La Puebla passa son temps à empêcher le premier de tomber. A peine put-on entrevoir quelques derechazos et une paire de naturelles pour le souvenir. Salut. Bien trop piqué fut le quatrième qui ne pouvait supporter tel châtiment. Sans charge par la suite, il fut exécuté rapidement par le sévillan qui reçut une bronca.

José Maria Manzanares hérita d’un premier adversaire invalide dès son entrée. Faena d’infirmier conclue par une bonne estocade. Salut. Le quinto ne valait guère mieux. Le torero d’Alicante essaya d’en tirer le minimum syndical. Salut après une lame trasera.

Andrés Roca Rey fit de même avec le petit troisième. On retiendra quelques muletazos par ci, par là, comme trois passes cambiadas ou une passe de las flores. Final par une lame basse au troisième assaut. Salut. Le sixième était plus violent. Avec une grande volonté, le jeune péruvien parvint à le soumettre avant qu’il ne se dégonfle. Oreille.

Jusqu’à quand les aficionados supporteront-ils ces spectacles lamentables ? Les gradins se vident peu à peu. Doit-on s’en étonner ?

(Photo : Gonzalez Arjona)