Madrid. 23 mai. Encore une tarde plombée par le bétail.

Encore une tarde sans toros et l’inquiétude des aficionados commence à se manifester. Les fades toros de Valdefresno et  Hermanos Fraile Mazas (5° et 6°) ont aussi manqué de race et de forces, donnant peu de jeu et plombant la tarde.

Le premier a été renvoyé aux corrales et à sa place est sorti le quatrième. Sortit à sa place un sobrero d’Adelaida Rodriguez qui fut lui aussi renvoyé aux corrales et remplacé par un Carriquiri.

Point n’est besoin de s’éterniser sur leurs passages en piste.

Daniel Luque, en manque de matière première, s’est montré volontaire et consciencieux, faute de mieux. Silence aux deux.

Fortes a dessiné quelques muletazos de bonne facture au second (palmas) et pas mieux face à un quinto tout aussi inintéressant (silence).

Juan Leal joua dans les terrains de proximité pour tirer un peu du troisième (salut) puis a essayé sans succès d’animer le sixième (silence).

Photo de Javier Arroyo : le ballet des cabastros de Florito qui devient presque quotidien. Désolant, non ?