Séville. 26 avril. Oreille pour José Garrido.

Les toros de Torrestrella, bien présentés, ont donné du jeu dans l’ensemble, principalement le quatrième qui reçut une ovation à l’arrastre.

Face à un premier toro qui se dégonfla et s’arrêta très vite, José Garrido se distingua au capote mais ne put s’exprimer au dernier tiers, faute d’opposition (silence). Le bon quatrième le vit à nouveau bon avec le capote, puis décidé et profond avec la muleta lors d’une faena ambidextre dominatrice et profonde rématée par une bonne estocade (oreille).

Alvaro Lorenzo signa une premier trasteo d’inégale intensité mal conclu avec la rapière (silence). Le garçon ne trouva pas l’accord avec le cinquième lors d’une longue faena dont ne ressortirent que des détails. Nouveau silence après une lame basse.

Gines Marin tomba sur un premier adversaire intéressant mais qu’il n’exploita pas à fond, son travail naviguant entre le bon et le médiocre. A retenir l’excellente estocade (silence). Le garçon toréa à meilleur niveau face au sixième. Hélas cette fois c’est le toro qui s’éteint prématurément. Silence après une estocade au second assaut.

Photos : Joël Buravand.

Voir toutes les photos de Joël en cliquant ici : PHOTOS