Valencia. 13 mars. Oreille pour Diego Carretero.

Les novillos d’El Parralejo, bien présentés, avec du volume (les 4° et 5° dépassant les 530 kg), ont donné du jeu de façon générale, les trois premiers au-dessus des suivants.

Diego Carretero fut le seul à couper une oreille lors de cette tarde où le vent gêna les prestations des différents intervenants. La piste dut également être remise en état à cause des fortes pluies qui précédèrent le spectacle. Bonne impression donc laissée par Diego Carretero qui faisait sa présentation dans cette arène, perdant une oreille à cause de l’épée face au second, puis finissant par décrocher un trophée à l’issue d’une faena intelligente terminée cette fois par une bonne estocade.

Leo Valadez signa une première faena d’inégale intensité que le vent perturba fortement (salut), puis un second travail de note correcte mais manquant de liaison (silence).

Jorge Rico, qui se présentait lui aussi à Valencia, se montra volontaire mais irrégulier dans un premier trasteo un peu brouillon dont les meilleures séquences furent droitières. Silence après une difficile conclusion avec la rapière. Trop châtié au premier tiers, le sixième eut une charge décomposée et le garçon ne put lui opposer que sa volonté. Mal à nouveau avec les aciers et nouveau silence.

Photos : Joël Buravand.

Voir les autres photos de Joël en cliquant ICI