Gimeaux. 5 mars. Sous la grisaille deux oreilles pour Maxime Solera.

La Monumental de Gimeaux ouvrait ses portes sous un ciel gris pour voir lidier trois toros et un novillo de Pagès-Mailhan.

Oreille pour Serafin Marin, face à un bicho doté d’une bonne noblesse mais compliqué par moments.

Oreille aussi pour Mathieu Guillon « El Monteño » devant un second compliqué qu’il sut mettre dans sa muleta.

Le troisième, sans grande mobilité, ne facilita pas la tâche de Manuel Dias Gomes.

Le quatrième « se laissa », comme on dit dans le milieu taurin, et permit à Maxime Solera de montrer qu’il était prêt à aborder une temporada importante pour lui (deux oreilles).

Photos : Jean-Claude Lemelle.