Les spectacles du Dia de Andalucia.

A Ubrique, mardi 28 février, pour la Corrida de la Piel, triomphe des trois toreros qui coupent chacun trois oreilles à des toros de José Luis Marca, de présentation correcte, les premier et troisième manquant de forces.

El Fandi et Alberto Lopez Simon continuent sur leur trajectoire et Joaquin Galdos se rappelle au bon souvenir des empresas qui l’ont un peu délaissé l’an dernier.

  • El Fandi : oreille et deux oreilles.
  • Alberto Lopez Simon : oreille et deux oreilles.
  • Joaquin Galdos : deux oreilles et oreille.

 

(Photo : Eva Morales)


A Ciudad Rodrigo, mardi 28 février, lors de la novillada piquée marquant la fin du Carnaval del Toro, Alejandro Marcos et David Salvador coupent chacun une oreille, et Juan Antonio Pérez Pinto fait une vuelta.

Mais la course est aussi entachée par la blessure de Curro Duran, pris par le second novillo de la course. Bilan : cornada de deux trajectoires de 10 et 25 cm dans la cuisse droite. Pronostic grave.

(Photos : Isma Sanchez)


A Espartinas, mardi 28 février, lors du festival au bénéfice de la Fundación Alalá avec des novillos de Carlos Núñez, de présentation correcte et maniables en général, Rafael Serna s’impose en coupant trois oreilles (une puis deux) devant Rodrigo Molina qui débutait en piquée et qui en coupe deux (une et une).

Fernando Navarro, qui débutait lui aussi en piquée, n’en coupe qu’une à son second novillo (ovation à son premier).