Communiqué de Manolo Vanegas.

Le novillero Manolo Vanegas, dont on sait toute l’affection qu’il portait à Philippe Cuillé, a souhaité la diffusion du communiqué suivant :

« C’est avec toute la douleur du monde que je ne pourrai assister aux obsèques de Philippe, ceci afin de pouvoir assurer mon prochain contrat au Mexique ».

Manolo part avec un banderillero car son autre apoderado, Didier Cabanis, ne pourra l’accompagner comme prévu initialement.

Nul doute que le jeune vénézuélien aura à coeur de triompher, comme l’aurait souhaité son mentor trop tôt disparu.

Suerte, Manolo !