Les corridas du week-end.

A Tlaxcala (Mexique), dimanche 1er janvier, face à des toros de Texenac de présentation inégale et donnant peu de jeu, notre compatriotre Marc Serrano a tiré son épingle du jeu, sans pouvoir cependant renouveler ses triomphes précédents, perdant trois possibles oreilles avec l’épée. Palmas et ovation pour le matador nîmois.

Silence et ovation pour Uriel Moreno « El Zapata », vuelta et palmas pour José Luis Angelino, les deux pas mieux servis.

Le rejoneador Luis Pimentel a fait une vuelta à l’issue de la lidia de son toro de Vicencio.

La plaza de toros Jorge Aguilar « El Ranchero » de Tlaxcala affichait un quasi-lleno.


A Jalpa (Mexique), dimanche 1er janvier, retour dans les ruedos réussi après deux semaines de convalescence pour Luis David Adame opposé en mano a mano à son frère Joselito.

Les deux garçons quittent la plaza de toros a hombros à l’issue d’une corrida où Joselito coupa quatre oreilles et où son cadet récolta cinq trophées.

  • Joselito Adame : palmas, deux oreilles et deux oreilles.
  • Luis David Adame : deux oreilles, oreille et deux oreilles.

 

Les toros de Medina Ibarra affichèrent une bravoure appréciable. Meilleurs les 1°, 2° et 6° ainsi que le 4° primé de l’arrastre lent.

(Photo : Emilio Mendez)


A Tlaltenango (Mexique), dimanche 1er janvier, triple sortie a hombros de la terna du jour composée par Eulalio López « Zotoluco » (deux oreilles et deux oreilles), Jerónimo (deux oreilles et deux oreilles) et César Montes (oreille et deux oreilles).

Les toros du jour, bien présentés et donnant du jeu, et qui laissèrent 11 oreilles dans les mains des trois toreros, portaient le fer de Pozo Hondo.

(Photo : Gus Pelayo)


A Merida (Mexique), dimanche 1er janvier, une seule oreille coupée par Jorge Hernández Gárate pour la corrida de rejon qui vit combattre sept toros de San Miguel de Mimiahuápam et Begoña (le sobrero offert par Andrés Romero).

  • Rodrigo Santos: palmas et vuelta.
  • Jorge Hernández Gárate: palmas et oreille.
  • Andrés Romero: palmas, ovation et palmas au sobrero offert.


San Miguel Allende (Mexique), samedi 31 janvier, pour la dernière corrida de l’année 2016, indulto du quatrième  toro de Macarena lidié à cheval par le rejoneador Emiliano Gamero qui reçoit les trophées maxima symboliques (silence à son premier).

Fermín Espinosa « Armillita IV » accompagne le cavalier lors de la sortie a hombros après avoir coupé les deux oreilles du quinto (palmas au 2°).

Ovation et oreille pour le matador espagnol José Garrido.

(Photo : suertematador.com)