Le nouveau projet artistique d’Enrique Ponce.

_dsc8276-2Baptisé « Crisol » (creuset en français), le nouveau projet artistique d’Enrique Ponce prétend unir peinture, musique et toreo.

Le torero de Chiva a expliqué, lors d’une entrevue publiée dans l’édition papier d’Aplausos, qu’il voulait créer un spectacle nouveau, dont l’essence resterait taurine, et qui serait dans la ligne de ce qu’il réalisa à Istres, mais en beaucoup plus fort avec un orchestre, des choeurs et un ténor ou une soprano. Ce spectacle pourrait être proposé uniquement dans deux ou trois plazas où des empresarios le suivraient dans ce projet.

« Je crois que ce serait quelque chose de très spécial, avec une essence taurine particulière. J’ai démontré depuis trente ans que j’étais quelqu’un de traditionnel et de puriste, mais l’un n’empêche pas l’autre. Et que celui qui veut critiquer cela le fasse, c’est son problème. Et si ça ne lui plait pas, qu’il n’y vienne pas. Je crois que ce projet peut être beau et peut créer l’émotion de me voir toréer au rythme de cette musique. On pourrait aussi chanter entre les toros, mais quelque chose de qualité ».

On voit qu’au travers de l’expérience istréenne s’est créé quelque chose de plus ou moins défini dans la tête de Ponce qui rêve maintenant d’harmonie et de sublime, une autre façon d’envisager la tauromachie. Que sortira-t-il de ce « crisol » ? Wait and see. A suivre …