Retour sur le week-end taurin outre-Atlantique.

lamamexPanauya (Mexique), vendredi 18 novembre, triomphe du matador espagnol Lama de Gongora et du novillero mexicain Baruch Arreola qui coupent chacun deux oreilles.

Toro d'Osborne (2)

A Irapuato (Mexique), vendredi 18 novembre, deux oreilles puis deux oreilles et rabo symboliques pour Miguel Angel Perera qui indulte « Maestro Lalo« , cinquième toro de la course porteur du fer de San Miguel de Mimiahuapam. (photo : Juan Luna – suertematador.com)

Toro d'Osborne (2)

capture-decran-2016-11-21-a-07-41-33A Juriquilla (Mexique), vendredi 18 décembre, triomphe d’Andrés Roca Rey qui sort a hombros après avoir coupé quatre oreilles lors du mano a mano qui l’opposait à Diego Silveti (oreille). (photo : Emilio Mendez-suertematador.com)

Toro d'Osborne (2)

machachiA Machachi (Equateur), samedi 19 novembre, deux oreilles et deux oreilles et rabo symboliques pour Guillermo Alban qui indulte le cinquième toro de la ganaderia Vistahermosa. Oreille et oreille pour Curro Diaz.

Toro d'Osborne (2)

dsc_0056A Mexico, samedi 19 novembre, pour la finale des novilladas sans picadors « Soñadores de Gloria », c’est Juan Pedro Llaguno qui laisse la meilleure impression (ovation aux deux). Aucune oreille lors de cette tarde. (photo : Tadeo Alcina)

Toro d'Osborne (2)

capture-decran-2016-11-21-a-07-58-10A Tlaxcala (Mexique), samedi 19 novembre, le vétéran mexicain Eulalio López “Zotoluco” frappe un grand coup en coupant quatre oreilles et un rabo à des toros de Reyes Huerta dont le compliqué second lui fit faire une voltereta. Deux oreilles (une et une) pour le rejoneador Hernández Gárate. Palmas et ovation pour Andrés Roca Rey.

Toro d'Osborne (2)

rdv-orellana-1A Maracaibo (Vénézuéla), samedi 19 novembre, triomphe de Rafael Orellana qui coupe trois oreilles lors du mano a mano qui l’opposait à Juan Bautista. L’arlésien a laissé une bonne impression mais n’a pas conclu correctement avec l’épée.

Toro d'Osborne (2)

galdos_simonA Lima (Pérou), dimanche 20 novembre, une oreille pour chacun des deux toreros opposés là aussi en mano a mano. Salut, salut et oreille pour Alberto Lopez Simon, salut, oreille et silence pour Joaquin Galdos. Les toros de Zalduendo ont donné un jeu inégal mais auraient pu permettre aux garçons d’ouvrir la Puerta Grande si l’épée ne leur avait pas fait défaut. (photo : Matias)

Toro d'Osborne (2)

capture-decran-2016-11-21-a-12-27-23A Guadalajara (Mexique), dimanche 20 novembre, une oreille pour Joselito Adame et pour Andrés Roca Rey, le premier offrant le sobrero (palmas), le second passant par l’infirmerie à l’issue de la lidia du sixième qui lui fit faire une voltereta. Deux ovations pour Zotoluco.