Zaragoza. 8 octobre. La seule oreille pour Jorge Isiegas.

unnamed-1Les novillos de Los Maños ont donné des jeux inégaux et seul Jorge Isiegas parvint à couper une oreille du quinto, perdant un possible trophée au second à cause d’un bajonazo mettant à mal le bon travail précédemment exécuté (ovation).

Pablo Aguado hérite d’un premier adversaire noble mais faible. Bon travail du sévillan qui perd une possible oreille à cause d’un final compliqué (ovation). Pris sans conséquences par le réservé quatrième, il signe à nouveau un bon trasteo récompensé par une nouvelle ovation.

Adrien Salenc doit composer avec un premier utrero faible face auquel il se montre volontaire faute de pouvoir briller, puis d’un autre novillo offrant peu d’options et qu’il tuera mal. Silence aux deux.

Photos ci-dessous : Joël Buravand.