Les spectacles du 30 septembre.

RomanA Madrid, les toros de Fuente Ymbro, bien présentés, sérieusement armés, bons pour une moitié, certains compliqués et dangereux, ont donné de l’intérêt à une course qui a vu un Roman à bon niveau couper la seule oreille de la tarde.

Le garçon s’est joué la peau devant ses deux adversaires sans jamais douter, au prix de deux volteretas au sixième, conséquence de la vaillance et de la sincérité affichées (salut). Oreille légitime après une lame tendida au troisième.

Eugenio de Mora, chef de lidia du jour, n’a pas démérité, laissant quelques bonnes séquences au premier que seule une estocade en deux temps empêcha de primer d’un trophée (salut). Moins de relief face au quatrième qu’il tua à nouveau en deux temps (silence).

Juan del Alamo n’a pas démérité non plus, bien qu’ayant été en-dessous du bon second qu’il laissa un peu passer lors d’une faena d’inégale intensité, les meilleures séquences venant quand l’extremeño baissa la main (silence). Grosse peur lorsque le garçon se fit prendre par un cinquième sans grand fond, le jeune torero frôlant de peu la cornada. Volontaire, vaillant, il n’eut pas l’occasion de refaire le chemin perdu face à ce quinto malo (silence).

(Photo : Javier Arroyo – aplausos.es)

Toro d'Osborne (2)

unnamed-10A Arnedo, tarde de silences face à un lot de Guadalmena bien présenté (à l’exception du 3°) avec trois bons novillos (2°, 3° et surtout 6°, brave et encasté).

Javier Marin se montre décidé face à un premier un peu fade et sans grande charge, d’où une faena de peu de transmission. Mal servi au sorteo, le garçon hérita d’un quatrième à l’identique du premier. Silence aux deux.

unnamed-11Alejandro Marcos, bien au capote face au bon second, vit son travail de muleta diminué par de nombreux enganchones (capote touché par les cornes). Des longueurs avec les aciers (silence). Le quinto se blessa lors du second tiers et fut maintenu (règlementairement) en piste malgré ce handicap. Faena trop longue du salmantino qui tua mal à nouveau (silence).

unnamed-12Juan de Castilla ne trouva pas l’accord avec l’encasté troisième auquel il proposa un empilement de passes sans grande valeur. Une bonne estocade remonta un peu le niveau de sa prestation. A nouveau en-dessous de l’excellent sixième, sa faena resta dans la note médiocre. Silence aux deux.

(Photos : Joël Buravand)

Toro d'Osborne (2)

ag7_9261-copia-2A Algemesi, excellent comportement des novillos de Domingo Hernandez qui ont permis le triomphe des deux novilleros du jour. Le premier, Misterioso, primé de la vuelta, et le quatrième furent les deux meilleurs, les second et troisième finissant a menos.

Leo Valadez coupa les deux oreilles du premier, les meilleurs passages venant en fin de faena lorsque le jeune mexicain raccourcit la distance. Le troisième permettait moins et Valadez composa une faena  volontaire faute d’être brillante (vuelta pour son compte).

Andy Younes fut très bien face au second, composant un travail bien structuré bien que manquant un peu de continuité (oreille). Le quatrième le vit hausser le niveau de sa prestation, l’arlésien lui coupant les deux oreilles malgré une lame caida complétée d’un descabello.

(Photo : Mateo – aplausos.es)

Toro d'Osborne (2)

Les résultats des autres spectacles.

⇒ David Galvan blessé par son premier adversaire : cornada de 5 cm dans la paume de la main gauche sans lésion des tendons mais empêchant de continuer le combat.

Las Rozas (Madrid). Toros de Buenavista.

  • El Cid : salut, deux oreilles et deux oreilles au second toro de Galvan.
  • David Galván : blessure.
  • Gonzalo Caballero: deux oreilles et oreille.