El Puerto de Santa Maria. 6 août. La seule oreille pour Talavante.

Capture d’écran 2016-08-07 à 09.46.39Les toros de Santiago Domecq, bien présentés, ont donné des jeux divers, les deux derniers s’avérant les meilleurs.

Morante de La Puebla, gêné par le vent, fit l’impasse sur le premier qui ne lui plaisait pas, puis récidiva face au quatrième qu’il fit trop piquer  avant de laisser quelques détails lors d’une faena brève et prudente. Division d’opinions à chaque fois.

Alejandro Talavante, bien au capote face au second, débuta sa faena par deux belles séries de la gauche avant que le bicho ne s’éteigne et compromette le trasteo. Ovation. Il s’imposa au cinquième avec beaucoup de technique et de temple lors d’une faena d’inégale intensité conclue par une bonne lame qui fit apparaître un mouchoir blanc au palco.

Borja Jimenez reçut son premier par une larga cambiada a porta gayola avant que le Domecq ne fasse une vuelta de campana qui lui ôta ses moyens. Trasteo volontaire du garçon privé de matière première. Salut. Le sixième fut le meilleur de l’encierro. Débuté par véroniques et chicuelinas, le trasteo fut volontaire et de bonne facture mais le final avec les aciers gâcha l’ensemble. Envolé tout espoir de trophée et nouveau salut.

(Photo : Eva Morales – aplausos.es)