Calasparra (Murcia). 30 juillet. Curro Diaz indulte « Plebeyo » de Victorino Martin.

Capture d’écran 2016-07-31 à 10.44.2030 juillet.

Capture d’écran 2016-07-31 à 10.45.17Curro Diaz avait auparavant perdu à l’épée le bénéfice d’un autre excellent trasteo au cours duquel il fut blessé à la joue, une cornada qui nécessita la pose de points de suture à la narine droite et dans la bouche. Ovation avant de rejoindre l’infirmerie.

Le local Antonio Puerta hérita du lot le plus compliqué. Il réalisa une faena importante face au second, un travail terni par sa maladresse au descabello (ovation) et se montra très professionnel face à son second adversaire sorti en quatrième position du fait de la blessure de Curro Diaz. Nouvelle ovation pour Puerta et sifflets à l’arrastre.

Filiberto, autre murciano de la tarde, combattit quant à lui deux novillos du même fer que les toros. Il perdit avec les aciers le bénéfice d’un bon trasteo au troisième. Faena importante basée sur la corne droite d’un utrero brave et encasté (ovation aux deux combattants). Le sixième s’employa à moindre mesure et la garçon fit un gros effort pour en tirer le maximum. Oreille.

Capture d’écran 2016-07-31 à 10.44.42« Plebeyo » de Victorino Martin, de robe cardeña, était né en avril 2012 et portait le n° 10.

La corrida mixte du jour commémorait le cinquantième anniversaire de la première parution des Victorino Martin dans la plaza (1966). Une minute de silence fut observée en hommage à Victor Barrio.

(Photos : Guillermo Lorente – aplausos.es)