Santander. 27 juillet. Oreille pour Marcos et Adame.

Capture d’écran 2016-07-28 à 09.04.09Les novillos de José Cruz ont fait illusion par leur trapio mais se sont comportes en mansotes, affichant peu de race. Le premier fut un peu au-dessus du lot.

Alejandro Marcos eut la chance de tomber sur le meilleur du lot qu’il reçut par une larga cambiada de rodillas avant de composer une faena de bonne facture, plus intense à droite car lors du passage à gauche le bicho s’éteint. Oreille après pinchazo hondo. Décasté, manso, sans entrega, le quatrième n’offrit guère d’options à Marcos qui tenta sans succès de l’intéresser. Ovation après une lame trasera.

Luis David Adame  se montra volontaire et facile face à un second novillo distrait et décasté. Salut. Face au quinto, le jeune mexicain mit les bouchées doubles pour triompher et malgré un adversaire fuyard, il parvint à dessiner quelques bonnes séries, droitières notamment, qui lui valurent un trophée après une estocade correcte.

Rafael Gonzalez, face au noble troisième, signa un trasteo propre, imposant à son opposant de bonnes séries droitières avant de le coucher d’une bonne épée. Ovation après pétition non validée par le palco. Le sixième était un animal dangereux et fuyard, qui derrotait à chaque sortie de passe, finissant par cueillir (sans mal) le garçon. On retiendra une série de naturelles risquées. Ovation après une estocade en deux temps.

(Photo : Arjona – aplausos.es)