Carnet noir. Robert Chay est mort de sa passion.

13754560_10209799927745339_1697756516474331636_nRobert Chay, bien connu dans le milieu taurin, a quitté la Planète des Toros ce week-end. Afin de lui rendre hommage, vous trouverez ci-dessous l’article paru dans le quotidien La Provence sous la plume de Julie Zaoui.

Les obsèques religieuses de Robert Chay auront lieu le jeudi 21 juillet à 9h15 en l’église Saint-Trophime d’Arles. Elles seront suivies de l’inhumation dans le caveau familial au cimetière de Bouillargues.

torobravo exprime toutes ses condoléances à ses proches. RIP

Bien cruel accident que celui qui est survenu, jeudi soir, dans les arènes de Fréjus, et qui a coûté la vie de l’Arlésien et aficionado Robert Chay, à 68 ans.

Alors qu’il menait pour un taureau-piscine des vaches et des veaux d’une manade amie, c’est un veau, justement, qui lui a infligé une blessure fatale. Tentant de remettre dans le droit chemin le veau récalcitrant, Robert est allé en piste. L’animal lui a alors sauté dessus, le faisant brutalement retomber, tête première, sur le sol. Robert Chay a été évacué en hélicoptère, jusqu’à l’hôpital de Toulon. Il souffrait alors d’un oedème au cerveau que les professionnels de santé pensaient voir se résorber en quelques jours. Mais Robert Chay prenait un traitement qui n’a pas permis la rémission escomptée. Après des soins intensifs, il est décédé. Robert Chay était très engagé dans la vie locale arlésienne, grand aficionado.

À Mauguio, il y a quelques années, un taureau lui avait aussi infligé une vilaine blessure. Mais Robert n’était pas du genre à ne pas retourner en contre piste, pour aider, et aider encore, comme il aimait tant le faire. Hier soir des premiers témoignages de soutien allaient vers sa famille. Simone, son épouse, mais également Christophe, son fils, collaborateur de notre titre pendant plusieurs années. À toute la famille, aux amis, notre rédaction présente ses très sincères condoléances.

Julie Zaoui.

(Photo : Philippe Marc)