Cordoba. 2 avril. Deux oreilles pour Ginés Marin lors du Festival contre le Cancer.

Capture d’écran 2016-04-04 à 18.14.06Le novillero Ginés Marin a été le seul à couper deux oreilles lors du Festival contre le Cancer organisé dans le Coso de los Califas de Cordoba, tirant le meilleur parti du dernier novillo de la tarde.

Enrique Ponce signe un travail propre mais mal rématé avec les aciers (salut).
Finito de Cordoba laisse quelques jolis détails, par le bas notamment, mais rate l’oreille au descabello (ovation).
Diego Urdiales dessine de beaux muletazos arrachés un à un à un bicho faiblard qui laissera tout de même une oreille dans les mains du riojano.
El Fandi fait son numéro habituel qui lui rapporte un trophée.
Julio Benitez El Cordobés tente de faire monter la pression en toréant de rodillas mais se perd en route et rate le final à l’épée (silence).

Les novillos de Zalduendo, souvent justes de forces, donnèrent des jeux mitigés, les troisième et sixième s’avérant les meilleurs de l’envoi.