Vic Fezensac. Les cartels de la Feria du Toro 2016.

DSCN9935Les cartels de la Feria de Pentecôte de Vic ont été présentés ce samedi 12 mars.

Douze toreros pour autant de postes lors de la prochaine feria de Vic-Fezensac qui joue ainsi la diversité, mais aussi la nouveauté avec trois nouveaux qui découvriront la tauromachie vicoise, Juan del Alamo, Javier Cortes et José Carlos Venegas, une vraie volonté d’ouverture sur les jeunes.

  • Samedi 14 mai : face aux Baltasar Iban, Rafaelillo ouvrira la feria, un torero qui est désormais un habitué de Vic où il aura bientôt défilé une dizaine de fois, avec l’an dernier un comportement exemplaire devant les Dolores Aguirre. Morenito de Aranda apportera dans cette course une note artistique. Ce Castillan évolue avec autant de bonheur devant les élevages compliqués que devant ceux plus abordables. Troisième homme Juan del Alamo qui fera sa présentation à Vic. On connaît son style très épuré que l’on a régulièrement apprécié dans le Sud-ouest.
  • Dimanche 15 mai (matin) : une corrida-concours où Luis Miguel Encabo sera chef de lidia. Il est aussi une valeur sûre des courses compliquées à Vic-Fezensac où il vient pour la septième fois. Avec ses vingt ans d’alternative, souvent devant les cornes les plus périlleuses, il veillera sur les deux jeunes toreros du cartel : Javier Cortes qui retrouvera un « Flor de Jara », élevage de Carlos Aragon Cancela où il tiente régulièrement et Thomas Dufau qui retrouve à Vic une excellente opportunité bien méritée après l’oreille coupée l’an dernier.
  • Dimanche 15 mai (après midi) : Domingo Lopez Chaves, encore un ancien de Vic pour diriger la course de Valdellan que l’on annonce plus terrible que celle de l’an dernier. Une huitième participation à la feria avec deux compagnons de cartels très compétents : Alberto Lamelas, andalou de Jaen qui avait fait passer le frisson dans l’arène et séduit le public avec le dernier Dolores Aguirre, et José Carlos Venegas, lui aussi de Jaen, qui fera le paseo tête nue, une découverte de la tauromachie vicoise pour celui qui coupait une oreille à Madrid à des Moreno de Silva ou encore qui triomphait à Cenicientos. Un cartel très solide pour une corrida qui s’annonce difficile.
  • Lundi 16 mai (après-midi) : point d’orgue pour la fin de feria face aux toros de Victorino Martin avec comme chef de lidia Manuel Escribano, qui s’annonce de plus en plus comme un spécialiste de l’élevage et de celui de Miura qui l’a révélé à Séville, et qui revient pour la seconde fois. Paco Ureña sera le second de ce cartel, un garçon qui commence à connaître les Victorino auxquels il coupait deux oreilles l’an dernier pour la feria de Bilbao. La terna sera complétée par Manuel Jesus Perez Mota.

Une feria équilibrée dont on a apprécié les toros, présentés sur écran vidéo à l’occasion des rencontres taurines qui ont dévoilé tous les secrets de la feria.

Reportage : Jean-Michel Dussol

Vic 2016

Les cartels sont donc les suivants :

  • Samedi 14 mai à 18h00 : toros de Baltasar Iban pour Rafaelillo, Morenito de Aranda et Juan del Alamo.
  • Dimanche 15 mai à 11h00 : corrida-concours. Toros de Manuel Quintas Resines, Los Maños, Hoyo de la Gitana, Pedrés Martínez Hermanos, Flor De Jara et Pedraza de Yeltes pour Luis Miguel Encabo, Javier Cortes et Thomas Dufau.
  • Dimanche 15 mai à 18h00 : toros de Valdellán pour Domingo Lopez Chavez, Alberto Lamelas et José Carlos Venegas.
    Lundi 16 mai à 17h00 : toros de Victorino Martín Andrés pour Manuel Escribano, Paco Ureña et Perez Mota.

Une tienta de trois vaches de Jean-Louis Darré, deux bonnes dont une dernière excellente, précédait, la présentation des cartels. On reconnaît sur la photo, de gauche à droite, Victorino Martin Garcia qui fournira les toros du lundi de Pentecôte, Alberto Lamelas qui sera devant les Valdellan, le dimanche après-midi, André Cabannes, président du Club taurin vicois, Javier Cortes que l’on verra le dimanche matin lors de la corrida concours, Jean-Louis Darré et Christophe Andine, responsable de la commission taurine.