Gimeaux. 6 mars. La jeunesse s’impose.

AFFICHE GIMEAUXLa fraîcheur de la température n’avait pas empêché bon nombre d’aficionados de se rendre à Gimeaux où la Monumental accueillait la Fiesta Campera du Club Taurin Lou Fourmigo.

IMG_1698IMG_1699IMG_1701L’incombustible Frascuelo, qui officiait comme chef de lidia,  eut à s’entendre avec un Pagès-Mailhan peu enclin à collaborer. Mais le madrilène en a vu d’autres et les problèmes furent vite résolus par sa muleta autoritaire. Hélas les aciers ne furent pas au rendez-vous, limitant la récompense à un salut.

IMG_1718

IMG_1741IMG_1734Autre pupille de Pagès-Mailhan pour le néo-retraité Morenito de Nîmes, qui signa un trasteo d’inégale intensité conclue d’une demi-ration de fer. Salut.

IMG_1764IMG_1769IMG_1785IMG_1793IMG_1814Sanchez Vara eut affaire à un François André bien dans le type Santa Coloma qu’il banderilla à quatre reprises avant de se lancer dans une faena compliquée par le manque d’humiliation du bicho. Oreille malgré quelques longueurs au final.

IMG_1872IMG_1879Tibo Garcia, à la veille de son passage à l’échelon supérieur, s’est montré à son avantage face à un autre François André, negro celui-là, qu’il combattit avec volonté et une technique affirmée laissant espérer de futurs succès pour sa nouvelle étape professionnelle. Deux oreilles après deux tiers de lame.

IMG_1915IMG_1918IMG_1936Rafael de Lucas avait la charge de clore la tarde face à un novillo de Pagès-Mailhan. Si on put mesurer le chemin qui lui reste à parcourir, on apprécia la volonté de vaincre les difficultés présentées par l’animal, une envie qui lui permit de s’imposer pour laisser quelques bonnes séries. Deux oreilles après une entière complétée d’un descabello.

(Photos : Julie Bérard)