Les spectacles du week-end.

f620x0-44169_44187_9Candeleda (Avila). 28 février. Bolsin et festival.

Le novillero José Fernando Molina a remporté le bolsin de Candeleda, ce qui lui a valu, outre de recevoir un capote de paseo, d’être incorporé à l’affiche du festival de l’après-midi. Il devance Raul Montero et Luis Pasero.

Face à des novillos de Virgen Maria, c’est Morenito de Aranda qui finit vainqueur aux points avec deux oreilles et un rabo, devant Leonardo Hernandez et Juan José Padilla (deux oreilles) et Francisco José Espada (une oreille). José Fernando Molina, vainqueur du bolsin, ne démérite pas face à des toreros confirmés en coupant lui aussi les deux oreilles de son opposant.

f620x0-44258_44276_14Pachuca (Mexique). 28 février. Triomphe du rejoneador Emiliano Gamero.

Pour cette corrida bénéfique, c’est le rejoneador Emiliano Gamero qui triomphe en coupant les deux oreilles de son toro de Santa Fe del Campo.

Oreille protestée pour Ivan Fandiño, oreille pour Sergio Flores, palmas pour Juan Pablo Llaguno et silence pour Arturo Macias.

Capture d’écran 2016-02-29 à 12.08.17Guadalajara (Mexique). 28 février. La seule oreille pour Fermin Rivera.

Fermin Rivera coupe une oreille de son second adversaire (salut au premier) d’une corrida portant les fers de Begoña et San Miguel de Mimiahuápam, Diego Urdiales qui faisait ses débuts dans la plaza se retirant les deux fois en silence, et Joselito Adame finissant applaudi à son premier (division d’opinions à son second). Photo : Emilio Mendez.

f620x0-44259_44277_0San Pedro Xalostoc (Mexique). 28 février. Mendoza triomphe pour l’alternative de Juan Rodolfo Islas.

Pablo Hermoso de Mendoza, avec trois oreilles et un rabo, finit triomphateur de la corrida d’alternative de Juan Rodolfo Islas qui sort lui aussi a hombros après avoir coupé une oreille à chacun de ses toros.

Federico Pizarro les accompagne avec lui aussi deux fois une oreille, Luis Gallardo se contentant de palmas à deux reprises.

f620x0-44162_44180_4Apizaco (Mexique). 27 février. Triomphe de José Luis Angelino et de Gerardo Rivera.

Le novillero Gerardo Rivera et le matador José Luis Angelino triomphent avec respectivement trois et deux oreilles lors d’un spectacle mixte où le rejoneador navarrais Pablo Hermoso de Mendoza se retire avec silence et palmas.

Les deux novillos et les quatre toros portaient le fer de Rancho Seco. Le sixième fut primé de l’arrastre lent.

(Photo: Ángel Saíno)