Lisbonne. 27 février. Grande faena de Finito de Cordoba.

Capture d’écran 2016-02-28 à 11.40.54C’était hier l’ouverture de la temporada à Lisbonne et pour l’occasion les arènes de Campo Pequeno s’étaient remplies pour assister au festival bénéfique organisé au profit de la Fundacion L. Vida.

Rejoneadores et matadors étaient invités à lidier des novillos de Ribeiro Telles, Murteira Grave, Luis Rocha, Paulo Caetano, Canas Vigouroux et Pires.

Capture d’écran 2016-02-28 à 11.28.30C’est l’espagnol Finito de Cordoba qui fut le plus en vue face à un bon novillo de Paulo Caetano, le torero débouchant le flacon aux essences rares du toreo sévillan, tant au capote qu’à la muleta. Sa prestation lui valut de faire la vuelta (il faut préciser qu’il n’y avait pas de mise à mort, ceci pouvant un peu relativiser le succès d’un garçon dont on sait que l’engagement lors de la suerte suprême n’est pas le point fort).

Juan del Alamo se montra professionnel face à un utrero de Canas Vigourox compliqué qu’il finit par soumettre lors d’une faena de menos a mas (vuelta).

Victor Mendes se fit bousculer lors du simulacre de mise à mort avec un banderille au terme d’une faena d’inégale intensité contrariée par le comportement brusque du novillo (vuelta).

Le novillero Diego Peseiro afficha plus de volonté que de brio face à un novillo plus petit qu’il ne parvint pas à garder dans la muleta (Vuelta).

Capture d’écran 2016-02-28 à 11.28.02Les trois cavaliers, Antonio Ribeiro Telles, Manuel Ribeiro Telles et Joao Ribeiro Telles firent une vuelta, le dernier cité signant le meilleur trasteo.

(Photos : Joao Silva)