État de grâce au campo.

image2Au Coeur de l’Andalousie, dans la placita de tienta de la ganadéria d’Albarreal, un groupe d’aficionados nîmois avaient organisé une journée campera pour permettre à Tibo Garcia et Javier Cortes de parfaire leur préparation avec chacun une vache, plus un toro pour Javier et un novillo pour Tibo.

Face à un grand toro encasté, Javier démontra toutes ses capacités à mettre en valeur tout type d’encaste.

Tibo eut droit ensuite à un utrero imposant, très compliqué sur la corne droite, qui lui rappela que même dans l’encaste Domecq il existe des toros exigeants. Au final, il porta un très bon coup d’épée.

image1Au terme de la grande faena de Javier, et vu le comportement du toro, le ganadero décida de garder l’animal. Ainsi ce numéro 71, baptisé « Alosnero » entamera très bientôt une carrière de semental.

Belle journée qui a démontré que l’aficion a los Toros n’avait pas de frontières.