Les cartels officiels de Séville.

L’empresa Pagès a dévoilé hier les cartels de la temporada à Séville.

Dix-huit corridas, dont deux de rejon, et six novilladas piquées se dérouleront dans la Maestranza, avec la présence de toutes les figuas de l’escalafon qui font un retour en force sur l’affiche.

Comme précédemment annoncé, Morante obtient cinq contrats, Manzanares quatre, Castella, Roca Rey et Lopez Simon trois, El Juli, El Cid et Manuel Escribano deux.

A regarder les ganaderias que nos figuras ont choisies, il apparaît que celles-ci ne prennent guère de risques et se partagent les habituelles douceurs ganaderas.

Malgré tout la représentation torera est diverse et variée avec quelques noms qui manquent cependant à l’appel comme Ivan Fandiño, qui paie peut-être ses contre-performances de 2015, Juan Bautista, pourtant régulier dans le succès, ou Juan del Alamo.

Côté ganaderias, Séville reste Séville et fidèle à l’encaste Domecq …

Côté novilladas, l’ensemble est relativement équilibré, mais avec seulement six spectacles, difficile de faire passer tout le monde. Pablo Aguado obtient deux paseos, sa place n’est pas usurpée mais le second poste aurait pu être attribué à un novillero supplémentaire comme Alejandro Marcos ou Manolo Vanegas.

(Photo : Arjona)

Les cartels sont les suivants :

RESURRECCIÓN ET FERIA DE ABRIL

  • Dimanche 27 mars. Domingo de Resurrección. Toros de Garcigrande et Domingo Hernández pour Morante de la Puebla, José Maria Manzanares et Alejandro Talavante.
  • Dimanche 3 avril : rejon. Toros de Benítez Cubero et Pallarés pour Rui Fernandes, Andy Cartagena, Leonardo Hernández, Roberto Armendáriz, Manuel Manzanares et Andrés Romero.
  • Lundi 4 avril : toros de Manuel et Antonio Tornay pour Esaú Fernández, Jiménez Fortes et Borja Jiménez.
  • Mardi 5 avril : toros de Torrestrella pour Miguel Ángel Delgado, Pepe Moral et Javier Jiménez.
  • Mercredi 7 avril : toros de Las Ramblas pour Miguel Abellán, El Cid et Joselito Adame.
  • Jeudi 7 avril : toros d’El Pilar et Moisés Fraile pour Sébastien Castella et Alberto López Simón, mano a mano.
  • Vendredi 8 avril : toros de Victoriano del Río et Toros de Cortés pour Morante de la Puebla, El Juli et Miguel Ángel Perera.
  • Samedi 9 avril : toros de Juan Pedro Domecq et Parladé pour Enrique Ponce, José Maria Manzanares et Andrés Roca Rey.
  • Dimanche 10 avril : rejon. Toros de Fermín Bohórquez pour Sergio Galán, Diego Ventura et Léa Vicens.
  • Lundi 11 avril : toros de Daniel Ruiz pour El Cid, David Mora et Daniel Luque.
  • Mardi 12 avril : toros de Jandilla et Vegahermosa pour Morante de la Puebla, Diego Urdiales et Alberto López Simón.
  • Mercredi 13 avril : toros de Victorino Martín pour Manuel Escribano, Morenito de Aranda et Paco Ureña.
  • Jeudi 14 avril : toros de Núñez del Cuvillo pour Sébastien Castella, José Maria Manzanares et José Garrido.
  • Vendredi 15 avril : toros de Núñez del Cuvillo pour Morante de la Puebla, El Juli et Andrés Roca Rey.
  • Samedi 16 avril : toros de Fuente Ymbro pour Finito de Córdoba, Juan José Padilla et El Fandi.
  • Dimanche 17 avril : toros de Miura pour Rafaelillo, Javier Castaño et Manuel Escribano.

NOVILLADAS DE ABONO

  • Dimanche 1er mai : novillos d’El Parralejo pour Álvaro Lorenzo, Ginés Marín et Pablo Aguado.
  • Dimanche 8 mai : novillos d’Albarreal pour Varea, Curro Durán et Rafael Serna.
  • Dimanche 22 mai : novillos de Rocío de la Cámara et Cortijo de la Sierra pour José Ruiz Muñoz, Joaquín Galdós et Jesús Álvarez.
  • Jeudi 26 mai. Corpus Cristi. Novillos de Talavante pour Pablo Aguado, Rafael Serna et Alfonso Cadaval.
  • Dimanche 5 juin : novillos de Guadaira pour Diego Fernández, Miguel Ángel Pacheco et David Martín.
  • Dimanche 12 juin : novillos de Conde de la Maza pour David de Miranda, Juan de Castilla et Juan Silva « Juanito ».

FERIA DE SAN MIGUEL

  • Samedi 24 septembre : toros d’Alcurrucén pour Morante de la Puebla, Andrés Roca Rey et un troisième à désigner.
  • Dimanche 25 septembre : toros de García Jiménez et Olga Jiménez pour Sébastien Castella, José Maria Manzanares et Alberto López Simón.