Présentation de la Feria d’Istres.

2-750x540

Le Gymnase Donadieu affichait hier un No hay billetes pour la présentation de la Feria d’Istres qui fêtera cette année ses trois lustres d’existence.

Capture d’écran 2016-01-30 à 07.19.06Une nouvelle fois, Bernard Marsella et son équipe ont composé une affiche originale mêlant figuras et étoiles montantes du toreo, expliquant qu’une nouvelle étape débutait pour la Fiesta avec l’émergence de jeunes talents venant bousculer la hiérarchie.

Capture d’écran 2016-01-30 à 07.19.34François Bernardini, maire d’Istres, lança la soirée en évoquant ses débuts d’aficionado et son attachement progressif à la Fiesta, passant du statut de néophyte à celui de passionné en quête de connaissance.

Capture d’écran 2016-01-30 à 07.20.10
Vincent Fare, ganadero de La Paluna.

Vint ensuite la présentation proprement dite, Bernard Marsella commençant par la novillada des fêtes, une manifestation qui prendre la forme d’une competencia entre écoles taurines arbitrée par des erales de La Paluna, ganaderia dont les pupilles affichent un très bon niveau lors de leurs parutions en piste.

Capture d’écran 2016-01-30 à 07.20.22
Christian Le Sur, Président du CFT

Christian Le Sur, Président du CFT, sera aux manettes pour monter l’affiche baptisée « Las Flores du Toreo » qui sera officialisée en mai prochain.

Capture d’écran 2016-01-30 à 07.20.38
Margaux et Marie Laugier

La Feria présentera un autre élevage français dans le cadre de la novillada matinale du samedi qui sera offerte aux abonnés. Les utreros de la ganaderia de Dos Hermanas (propriété de Patrick Laugier et ses filles) seront combattus par Leo Valadez, Andy Younes et Adrien Salenc.

Capture d’écran 2016-01-30 à 07.20.51
Adrien Salenc

Le vendredi, « corrida des triomphateurs » avec Juan Bautista, habitué des lieux, Alejandro Talavante et Alberto Lopez Simon, révélation 2015 dont la carrière s’est consolidée grâce à sa prestation istréenne.

Capture d’écran 2016-01-30 à 07.21.13
Thomas Joubert

Capture d’écran 2016-01-30 à 07.21.28Le dimanche matin, alternative du novillero péruvien Joaquin Galdos avec un parrain prestigieux, José Maria Manzanares, et un témoin qui fera son second paseo dans ces arènes, Alberto Lopez Simon. Les toros d’El Pilar participeront à la cérémonie.

Enfin, pour clôturer la Feria, encerrona d’Enrique Ponce face à six toros de Juan Pedro Domecq et Nuñez del Cuvillo. Le Maestro de Chiva, dans la pleine maturité de sa carrière, a choisi l’écrin des arènes du Palio pour faire briller en six étapes les diamants de son toreo.

Capture d’écran 2016-01-30 à 07.21.46
Alberto Lopez Simon
Capture d’écran 2016-01-30 à 07.35.28
Remise du Prix des Critiques Taurins

Au final, Alberto Lopez Simon, sous l’ovation, a reçu un prix de la municipalité ainsi que le Diplôme d’Honneur de l’Association des Critiques Taurins de France récompensant le meilleur matador de la temporada 2015 dans le sud-est et remis par Patrick Colléoni (votre serviteur).

La présentation de l’affiche de la Feria, créée par Yoan Clément Morcillo, mit fin à la manifestation et tous les présents se retrouvèrent autour du verre de l’amitié.

yohan-bien Capture d’écran 2016-01-30 à 07.13.28 Capture d’écran 2016-01-30 à 07.13.51 Capture d’écran 2016-01-30 à 07.14.09 Capture d’écran 2016-01-30 à 07.14.25 Capture d’écran 2016-01-30 à 07.14.40 Capture d’écran 2016-01-30 à 07.14.55 Capture d’écran 2016-01-30 à 07.15.09 Capture d’écran 2016-01-30 à 07.15.26 Capture d’écran 2016-01-30 à 07.15.42 Capture d’écran 2016-01-30 à 07.15.58 Capture d’écran 2016-01-30 à 07.16.13