Tienta à la ganaderia du Scamandre.

Capture d’écran 2016-01-10 à 10.57.27Temps gris sur l’étang du Scamandre hier, et des nuages qui laissèrent échapper quelques gouttes durant la tienta de six vaches de la ganaderia du Scamandre et de celle de Sol, les deux fers appartenant au ganadero/picador Olivier Riboulet.

Pour tester le bétail, trois toreros de différentes générations, le vétéran Patrick Varin, le matador arlésien Thomas Joubert et le novillero Andy Younes, les trois accompagnés des apprentis Antoine Madier et Adam Belaidi qui sortirent de second.

Comme toujours, on nota différents comportements, allant du mauvais au bon en passant par le moyen, le ganadero très pointu dans le choix de ses reproductrices ne conservant que deux femelles  pour engendrer les futures générations du Scamandre.

Capture d’écran 2016-01-10 à 11.03.33Patrick Varin, en maestro confirmé, sut parfaitement s’adapter aux divers comportements de ses adversaires, tout comme Thomas Joubert, en grande forme, qui pourrait être la surprise de cette temporada, tant les belles qualités affichées lors de la dernière saison pourraient le propulser sur le devant de la scène pour peu que les empresas lui donnent l’occasion de s’exprimer.

Capture d’écran 2016-01-10 à 11.10.46

Capture d’écran 2016-01-10 à 11.01.31Andy Younes, très élégant devant une vache commode, sécha un peu devant les difficultés face à sa seconde vache. Des réglages à faire donc avant le début de saison, mais lees qualités du garçon sont là et ce sont les problèmes qui font avancer.

Capture d’écran 2016-01-10 à 11.06.32

Capture d’écran 2016-01-10 à 11.05.01

Quant à Antoine et Adam, ils purent donner quelques passes et se frotter un peu au volume des vaches qui, au Scamandre, sont tientées à trois ans. Des hésitations chez Antoine, de belles dispositions chez Adam. C’est en forgeant qu’on devient forgeron !Capture d’écran 2016-01-10 à 11.09.42Capture d’écran 2016-01-10 à 11.07.41