Nîmes. AG du Centre Français de Tauromachie.

L’ambiance, vendredi 8 janvier 2016, était, à la fois, chaleureuse, culturelle et studieuse pour l’AG du CFT.

L’état major du CFT a, encore une fois, innové, en tenant l’édition 2015 de son Assemblée Générale au Musée des Cultures Taurines de Nîmes.

Rendez-vous fut pris, dès 18 heures. Une visite privatisée était réservée aux membres du Centre Français de Tauromachie, sous la houlette bienveillante du Maestro Gilles Raoux, responsable de ce très beau lieu, chargé d’histoire et de pièces d’une très haute valeur.

Une photo souvenir regroupant la quinzaine d’élèves fut prise en compagnie de leurs professeurs, les Maestros Patrick Varin et Juan Villanueva, le Président Christian Le Sur, Marc Monnet, sous le patronage de Frédéric Pastor, Délégué à la Tauromachie, de la Ville de Nîmes.

Puis, la séance officielle pouvait commencer, en présence d’une cinquantaine de membres. Le sérieux de l’exercice n’a pas empêché une ambiance détendue. Tous les élèves avaient été invités sur l’estrade, en tenue, pour une brève présentation individuelle. Chacun a pu saluer l’assistance et annoncer le nombre de bêtes combattues et de novillos mis à mort, au cours de la temporada 2015. Cet exercice introductif a permis de donner corps aux apprentis toreros du CFT et de valider l’existence réelle de notre activité.

Puis, Monsieur Pastor prit la parole pour réaffirmer le soutien de la Ville de Nîmes à notre structure et sa conviction personnelle quant à la qualité de l’enseignement du Centre Français.  » Vous êtes ici chez vous, dans ce beau lieu, ce musée des Cultures Taurines ! », dit-il… »et comme il faut évoquer le nerf de la guerre, je vous avais promis une surprise…la voici ! » puis, après s’être éclipsé un court instant, il revint, les bras chargés de plusieurs belles muletas neuves : « …Faites-en bon usage ! ». Promis, nous allons en prendre soin et mille mercis…
Puis, il évoqua toutes les occasions qui seront offertes, par la Ville de Nîmes, en 2016, à nos élèves. De nombreux rendez-vous, tout au long de l’année, qui permettront aux jeunes du CFT de rencontrer la population, de diffuser cette culture et ces traditions et de toréer du bétail, dans notre ville. C’est une très belle temporada qui s’annonce, d’autant que le pré-calendrier, qui fut dévoilé ensuite, montre que, déjà, l’activité est bien fournie, pour ce lancement d’année.

Le Vice-Président Philippe Gibelin fit, ensuite, un rapide survol de l’activité globale du CFT pour 2015 et des perspectives pour 2016. Le trésorier, Jean-Yves Bauchu, informa des postes et aspects financiers pour évoquer de façon concrète combien il est crucial pour nous de continuer à être soutenus par les collectivités publiques, mais aussi et surtout combien nous avons un cruel besoin de moyens.

Un appel solennel a été fait aux dons de tout montant, directement ou via le système de défiscalisation toujours possible en faveur d’une association comme la nôtre, car il faut non seulement payer du bétail, mais aussi, les déplacements, les professionnels taurins qui participent aux spectacles, les assurances, les supports médicaux et d’intervention et biens d’autres dépenses nécessaires pour envisager sérieusement un enseignement professionnel de haut niveau.

Avant de conclure la séance, le président a énuméré une longue liste de remerciements envers les officiels et les partenaires qui nous confiance depuis si longtemps et sans lesquels nous n’aurions pu obtenir des résultats aussi satisfaisants.

La réunion fut suivie d’un moment tout aussi agréable, autour d’un apéritif dinatoire, qu’avaient rondement organisé les membres du conseil d’administration et les parents. La belle tenue de cette soirée fut garantie par la préparation active de Mireille Félix avec une grande application de l’équipe fidèle et dynamique du CFT, Anne-Marie et Hélène aux adhésions, Dominique et Frédéric au bar, Marie-Reine, Renée, Jacques-Olivier et Peggy à la préparation du lunch.

L’ami Jean-Yves a assuré la couverture photos de cette soirée, malgré un bras en écharpe (le ski est bien plus dangereux que la tauromachie !). Nous admirerons et diffuserons les beaux clichés de cette soirée dans une rubrique à venir…
Un grand merci à Alain Ponce de Leon qui s’est chargé de toute l’animation visuelle de la réunion et à Paul Hermé pour les clichés photos illustrant cet article.

Merci à la Ville de Nîmes de nous avoir permis de partager ce moment, dans ce lieu chargé d’histoire et de culture. Espérons que cette première édition en préfigurera d’autres, tout aussi sympathiques !

(Photos : Paul Hermé)

http://www.cftauromachie.com/