Manizales. 8 et 9 janvier. Beau festival et triomphe de Sébastien Castella.

Capture d’écran 2016-01-10 à 14.45.30Vendredi 8 janvier. Festival nocturne en hommage à la Virgen de la Macarena.

Un spectacle qui a connu un beau succès, tant sur le plan de la fréquentation (No hay billetes) que sur le résultat artistique avec six oreilles coupées et la vuelta d’un bicho d’Ernesto Gutierrez (« Rapunzel », 3° de la course).

El Juli et Alejandro Talavante coupent chacun les deux oreilles de leurs opposants respectifs.

Diego Ventura et Enrique Ponce décrochent un trophée.

Sébastien Castella et Santiago Gomez sont applaudis.

Manuel Libardo, maladroit avec la rapière se retire en silence après un bon trasteo.

(Photo : Rodrigo Urrego B)

Capture d’écran 2016-01-10 à 15.03.31Samedi 9 janvier. Triomphe de Sébastien Castella.

Après un premier toro manso et dangereux, donc impropre au succès, Sébastien Castella a trouvé sur sa route le bon « Marinero » d’Achury Viejo et n’a pas laissé passer l’occasion, entamant sa faena par sept passes cambiadas qui mirent le feu aux gradins sur lesquels pas moins de 14 000 aficionados avaient pris place. Suivit une faena pleine comme le biterrois est capable de les dessiner, un trasteo qui lui valut les deux oreilles de son opposant et une sortie a hombros des plus méritées.

Manuel Jesús « El Cid », bousculé sévèrement par son premier adversaire (silence), sut immédiatement trouver la distance face au quatrième, signant de courtes séries liées et templées, à droite notamment, qui lui permirent de couper un pavillon après une bonne lame complétée par un descabello.

Santiago Naranjo ne put faire grand chose face à un troisième sans options (silence), et guère plus face à un sixième vite éteint (nouveau silence). On retiendra quelques détails élégants et la volonté de bien faire.

(Photo : Rodrigo Urrego B)