Manizales. 6 janvier. A peine une vuelta pour Guerrita Chico.

39602Les jours se suivent et ne se ressemblent pas.

Après une première journée des plus cahotiques suite aux mauvaises conditions météo, et une seconde journée triomphale avec l’indulto d’un toro de Santa Barbara par Roca Rey, Manizales retombe dans dans ma médiocrité avec un lot de toros de Mondeñedo offrant peu de possibilités aux piétons.

Sebastián Vargas laisse juste une bonne série de naturelles au premier (silence) et quelques demi-passes à son second ainsi qu’une bonne lame qui lui valut des applaudissements.

Guerrita Chico se montre élégant face au deuxième un peu tardo. Ses bonnes manières se voient récompensées des palmas du respectable . Le quinto, exigeant mais finissant a menos, lui permet de hausser un peu le niveau (vuelta).

Ivan Fandiño ne peut rien faire du troisième (silence) puis se joua la peau devant l’impossible sixième et fut applaudi.

(Photo : Javier Barquero)