Manizales. 4 janvier. La Feria commence mal.

1917264_938656486212928_437931773209332521_nUne forte pluie qui débuta cinq minutes avant le paseo et qui ne faiblit que durant la lidia du cinquième utrero, des novillos de Salento fades et compliqués dont trois regagnèrent les corrales après trois avis, la Feria de Manizales ne pouvait plus mal commencer.

Leonardo Campos « El Choni », face au meilleur bicho du lot, parvint à baisser la main sur quelques séries mais ne put faire mieux face aux mauvaises conditions météo. Palmas après une estocade en deux temps. Il ne put tuer un quatrième très compliqué et entendit les trois avis.

Guillermo Valencia ne put rien faire face à son premier et vit lui aussi son premier adversaire regagner les corrales après trois avis. Il se rattrapa un peu face au quinto face auquel il parvint à dessiner quelques séries estimables qui déclenchèrent la musique. L’estocade delantera le priva d’un possible trophée (ovation).

Leo Valadez, pour ses débuts sur le sol colombien, ne fut guère plus chanceux. Le troisième lui mit des bâtons dans les roues au point de rendre impossible la suerte suprême. Trois avis pour le jeune mexicain. Bien au capote, il fit le maximum ensuite à la muleta pour remettre les pendules à l’heure, toréant très bien de rodillas sans parvenir à convaincre un palco qui lui refusa l’oreille du public. Vuelta triomphale.