Mexico. 3 janvier. Puerta Grande pour Ignacio Garibay.

garibaymexicoLe matador mexicain Ignacio Garibay a profité hier du seul bon toro de la course, le quatrième (primé de l’arrastre lent), pour couper deux oreilles, s’assurant ainsi une Puerta Grande que jamais ne furent en mesure de viser les deux autres toreros, tant les toros d’Arroyo Zarco, de pauvre présentation, livrèrent peu de jeu.

Pedro Gutiérrez « El Capea » (palmas et silence) et Mario Aguilar (silence aux deux) se retirent les mains vides après avoir tenté en vain d’exploiter des toros sans options.

A peine 6000 spectateurs sur les étagères.

(Photo : Emilio Mendez)