Ciudad Real. Pas d’aides publiques pour les spectacles taurins.

f620x0-38127_38145_0Les attaques pleuvent sur la Fiesta, venant le plus souvent des élus de gauche (Podemos, Ganemos, PSOE).

Cette fois c’est à Ciudad Real que l’histoire se passe. Le conseil municipal local a voté le budget 2016, un budget dans lequel la subvention de 32 000 € attribuée à l’empresa (Maximino Perez) pour l’organisation des spectacles taurins a disparu.

Maximino Perez a donc décidé de jeter l’éponge, car, dit-il, même avec la subvention il perdait de l’argent, alors sans elle tout projet d’organisation de spectacles taurins est impossible. Il aurait fallu pour se maintenir soit augmenter le prix des entrées, soit diminuer la qualité des spectacles, soit en diminuer la quantité.

L’empresario, qui en sept ans, a réussi à multiplier par cinq le nombre des abonnés, est persuadé que le but à long terme des élus locaux est de faire disparaître la Fiesta dans la cité. Il explique qu’ils font fausse route car chaque année la feria mobilise plus de 20 000 personnes, beaucoup plus que n’importe quel autre événement.

Bien plus grave, toujours selon Maximino Perez, la Diputacion avait octroyé un budget de 590 000 € pour rénover la plaza de toros. Lorsque le Partido Popular (PP) dirigeait la ville, une partie des fonds avait été utilisée en ce sens. On ne sait par contre pas ce qu’il est advenu des fonds restants, gérés par la nouvelle municipalité, qui devaient permettre de finaliser le projet. L’empresario se demande aussi pourquoi les différentes entités du milieu professionnel taurin ne réagissent pas au lieu de ne penser qu’à se partager le gâteau.

Capture d’écran 2015-12-09 à 19.21.04

Une quarantaine d’aficionados et de professionnels taurins locaux, parmi lesquels Luis Miguel Vázquez, Fernando Tendero, Emilio Huertas, Aníbal Ruiz ou Carlos Aranda entre autres, a réagi en descendant dans la rue pour protester.

A noter que Maximino Perez avait réussi à faire venir José Tomas à Ciudad Real au mois d’août 2011 et que la feria 2014 avait vu El Juli indulter le toro « Golfo »de Torrealta.

(Photos : cultoro.com)