Nouvelles d’Outre-Atlantique.

silveti_irapuatoVendredi 20 novembre. Irapuato (Mexique). Diego Silveti a hombros.

Diego Silveti  est sorti a hombros après avoir coupé les deux oreilles de son premier toro de Begoña (palmas au sixième). Arturo Macias et Alejandro Talavante repartent les mains vides. (Photo : Juan Luna)

IMG_1013Vendredi 20 novembre. Juriquilla (Mexique). La seule oreille pour Joselito Adame.

Pour cette « Corrida de la Revolución » où Joselito Adame était opposé à Sébastien Castella, seul le premier cité parvient à couper une oreille. Les toros de Xajay sont sortis compliqués et n’ont pas permis au duo de toreros du jour de triompher. Adame et Castella ont offert chacun un sobrero, en pure perte. (Photo : Emilio Mendez)

  • Sébastien Castella : palmas, palmas, palmas et silence au sobrero offert.
  • Joselito Adame : palmas, oreille, palmas et silence au sobrero offert.

Capture d’écran 2015-11-22 à 17.34.57Vendredi 20 novembre. Mexico. Oreille pour Juan Pablo Sanchez.

Les toros de Marco Garfias ont donné peu de jeu et seul Juan Pablo Sanchez est parvenu à couper une oreille du troisième, le seul toro potable de la course (silence au 6°). Vuelta et ovation pour Juan José Padilla, ovation et silence pour José Mauricio. (Photo : Tadeo Alcina)

riobamba_ecuadorSamedi 21 novembre. Riobamba (Equateur). Cruz Ordoñez indulte un toro de Campo Bravo.

Le local Cruz Ordoñez devant ses compatriotes a indulté « Solterito », sixième toro de Campo Bravo auquel il a coupé les deux oreilles et le rabo symboliques (silence à son premier). Sortie a hombros en compagnie de Juan José Padilla, qui coupe deux oreilles dont une au sobrero offert, et du torero granadino El Fandi qui coupe lui aussi deux pavillons. Les toros portaient les fers de Campo Bravo (2º, 6º et 7º) et El Pinar. (1º, 3º, 4º et 5º)

roca_tijuanaSamedi 21 novembre. Tijuana (Mexique). Deux oreilles pour le retour de Roca Rey.

Andrés Roca Rey a réussi son retour dans les ruedos en coupant deux oreilles à son premier toro de Santa Fe del Campo (ovation au 6°). Ovation et oreille pour Joselito Adame. Ovation et silence pour Arturo Macias. (Photo : Isaac Laniado)