Nîmes. Grand succès pour la dernière action quartier 2015 de l’AFAP.

assomption 5Organisée par la ville de Nîmes et en présence de Frédéric Pastor délégué à la tauromachie Nîmoise, de Laurent Burgoa, adjoint au maire de Nîmes, de Denis Loré, matador de toros nîmois, ainsi que de Gilles Raoux et de nombreux professionnels, la dernière action quartier 2015 qui s’est déroulée sur le stade de l’Assomption à Nîmes ce mercredi 18 novembre, a connu non seulement un franc succès mais a atteint son principal objectif à savoir la détection,la formation,et le développement de l’aficion chez les jeunes.

La présence au paseo de dix jeunes, dont quatre inscrits tout juste il y a deux mois, justifie pleinement ces actions que la ville de Nîmes a organisé tout au long de cette saison en partenariat avec l’AFAP.

assomption 6Une première partie a tout d’abord été consacrée à l’initiation, à la découverte, avec de nombreux membres de l’AFAP : toreo de salon, habillage du cheval, explications techniques et pédagogiques proposées aux personnes du quartier présentes dans les petites arènes du stade de l’Assomption.

assomtion 7Ensuite au menu quatre becerros et une vache  des ganaderias Pourquier et Colombeau furent proposés pour la mise en pratique. En premier, Raphael de Lucas, qui est prêt pour participer au circuit des novilladas sans picadors, fut très « poderoso » face à un très noble novillo de Pourquier.

assomption 10Ensuite le jeune Antoine Saroul, qui a débuté l’an dernier, donna le meilleur de lui même face à un Colombeau exigeant. Il profita de la bonne corne gauche pour lui servir d’excellentes naturelles.

assomption 9assomption 11Dans la catégorie déjà confirmé, l’invité de la ville de Nîmes fut le jeune torero catalan Manuel venant spécialement de Barcelone pour affronter un Colombeau au comportement plus compliqué. Il réalisa néanmoins une faena vaillante et variée.

L’intérêt ensuite fut la participation des jeunes tout récemment inscrit à l’AFAP au sein de la section « Détection-Formation » et qui ont pu tour à tour donner leurs premières passes. Folco fut remarquable, ainsi que Valentin. Maxime subit une grosse voltereta qui ne lui ôta pas l’envie de recommencer. Marius et William purent donner leurs toutes premières passes. Fabien, plus expérimenté, démontra du temple et doit prendre plus confiance dans son toreo.

Tous ces jeunes, grâce aux actions de quartier organisées par la ville de Nîmes, vont maintenant rêver de toros. Ils sont en quelque sorte la relève générationnelle de l’aficion.

Très prochainement l’AFAP communiquera les dates des actions pour 2016.