Madrid. 12 octobre. Bonne tarde d’Ivan Vicente.

Capture d’écran 2015-10-13 à 07.42.52Dernier spectacle de la temporada à Las Ventas pour la fête nationale espagnole (Dia de la Hispanidad) et une corrida en demi-teinte dont on ne retiendra que les bonnes manières d’Ivan Vicente qui reçut les deux seules ovations de la tarde.

Les toros de Martin Lorca et Escribano Martin (3° et 5°) ne laisseront pas un grand souvenir, à l’exception des premier et troisième un peu au-dessus du lot.

Ivan Vicente composa face au premier une faena de bon goût, classique mais qui eut du mal à faire passer l’émotion dans les tendidos (salut). Le fade et faible quatrième ne permit pas au garçon de se hisser vers les sommets. Bonne estocade après une faena d’infirmier (salut).

Le mexicain Alejandro Amaya fut desconfiado face au second et préféra abréger  sous les sifflets du public. Prestation à l’identique face au quinto et nouveau retour vers les barrières sous les sifflets des tendidos.

Javier Jimenez mit à profit les qualités du troisième, affichant de bonnes dispositions tant au capote qu’à la muleta, mais sa faena fut marquée par de nombreux enganchones qui portèrent préjudice à la cohésion de l’ensemble (silence). Le fade sixième ne lui permit pas de revenir dans la course malgré une bonne volonté affichée (silence).

(Photo : Javier Arroyo)