Arnedo. 28 septembre. La seule oreille pour Alvaro Lorenzo.

12036871_903454883035056_3363636412836340931_nFace à un lot de novillos d’El Freixo offrant peu d’options, seul Alvaro Lorenzo parvient à couper une oreille du premier utrero de la tarde, un animal noble mais finissant a menos.

12079268_903454759701735_8166197102459974239_nTrès au-dessus de son opposant, le toledano composa un trasteo solide, technique qui lui valut un trophée tout à fait légitime après une grande estocade. Le quatrième, noble lui aussi, donna un bon jeu et permit au torero de récidiver dans la qualité, affichant beaucoup de toreria et de temple. Au final l’acier fit défaut et le garçon dut se contenter d’une vuelta.

12047022_903455189701692_2272670800195436015_nGinés Marin, varié au capote face à un novillo noble mais sans forces, ne put laisser à la muleta que de savoureux détails faute de pouvoir construire une faena liée (silence). Le quinto, collant dans la muleta, demandait à être assujetti. Le jerezano fit beaucoup de passes sans vraiment s’imposer et cette fois encore on ne retiendra que des détails. Silence après une lame caida.

12065595_903455483034996_5820776742856573863_nDaniel Menés  s’est montré souvent ferme face au troisième mais sans vraiment passer au niveau supérieur, même si par moments il sut baisser la main avec classe. Ovation après un bajonazo complété d’un descabello. Le faiblard sixième s’arrêta très vite et c’est dans les terrains de proximité que le novillero dut arracher les muletazos. Estocade à nouveau latérale. Silence.

Photos : Joël Buravand.

Voir les photos de Joël sur sa page Facebook en cliquant ici : PHOTOS.