Valladolid : 10 septembre. El Juli et José Garrido a hombros.

Capture d’écran 2015-09-11 à 12.51.10Les toros d’El Pilar, bien présentés dans le type de l’encaste, ont donné du jeu et permis à El Juli et José Garrido de sortir a hombros après leur avoir coupé chacun deux oreilles.

Bon premier trasteo du Juli, tant au capote qu’à la muleta où il fut surtout a gusto sur la corne droite, tuant d’un volapié foudroyant. Deux oreilles. Très bonne faena aussi face au quatrième que le Juli toréa avec métier et élégance, ruinant ses efforts en tuant d’une demi-lame au troisième assaut. Envolées les deux oreilles jusque là acquises et salut du madrilène.

José Maria Manzanares s’employa à dessiner une bonne faena face au bon Pilar sorti en seconde position, perdant lui aussi les trophées cette fois au descabello dont il dut user après un volapié correct mais pas décisif. Le noble et maniable cinquième lui permit de toréant avec sérénité et bon goût, signant les meilleures séquences sur la main droite. Oreille après une estocade au second assaut.

José Garrido, qui débutait dans cette plaza, montra son savoir-faire avec les étoffes face au troisième (salut) mais c’est surtout avec le dernier de la tarde qu’il conquit le public, se montrant très professionnel face au toro le moins facile de la tarde. Il finit entre les cornes pour y arracher les derniers muletazos avant de tuer d’un estoconazo sin puntilla. Deux oreilles.

(Photo : José Salvador)