Villaseca de la Sagra. 5 septembre. Deux oreilles pour Clemente.

11960144_892223744158170_6364383250968033779_nFace à des novillos de Baltasar Iban, c’est Clemente qui s’impose en coupant les deux oreilles de son deuxième adversaire (4° de la course) au terme d’une faena où le garçon toréa avec métier et élégance, sobre sur la droite, bien à gauche par naturelles de face pieds joints. Bonne estocade en deux temps, double trophée pour Clemente et ovation pour le novillo.

11953211_892386010808610_8742871657525144257_nLe premier de la tarde s’avéra mobile mais il manqua de rythme et chargea avec violence. Serein, le garçon aguanta les charges désordonnées du bicho, laissant des muletazos certes isolés mais de bonne facture. Salut après une bonne estocade.

11953165_892391074141437_4141213286112120427_nJosé Ruiz Muñoz afficha un net manque de confiance face à un second fade à la charge incertaine, condition aggravée par une voltereta en milieu de faena. Le garçon abrégea le trasteo et tua mal (silence). Le quinto, mobile et encasté, le dépassa et à nouveau le novillero abrégea sous les sifflets du public.

11953154_892250437488834_154902566250009268_nFace à l’encasté et exigeant troisième qui blessa son banderillero Victor Hugo à la sortie d’une pose de banderilles (coupure à la tête avec abondante hémorragie et puntazo au cou), Joaquin Galdos s’est montré volontaire, toréant avec fermeté et détermination, canalisant par le bas les charges appuyées du novillo. Deux belles séries de la droite à retenir notamment d’un ensemble mal conclu avec la rapière. Vuelta. Le sixième manqua de rythme et s’avéra incertain dans ses charges. Le péruvien fit face avec volonté, terminant sur une demi-lame qui lui valut une ovation.

Photos : Joël Buravand

Voir les photos de Joël sur sa page facebook : https://www.facebook.com/joel.buravand?fref=ts