Bayonne. Présentation exceptionnelle des toros de Pedrés.

e2fa2e1ba0Chacun a en mémoire le lot de toros remarquable de Pedrés l’an passé dans les arènes de Bayonne.

La commission taurine et la Ville, dès la fin de la temporada, ont alors pré-selectionné 9 toros afin de pouvoir s’assurer d’un plateau tout à fait exceptionnel pour la Feria de l’Atlantique 2015.
Les toros retenus pour Bayonne vont faire pâlir d’envie les arènes de Madrid, Bilbao ou Pampelune, tant leur présentation est d’un grand niveau. Tout près de nous, le 15 août, dans la « Monumental du Pins » à Roquefort, un lot de novillos avec de la puissance, du moteur, de la mobilité a tenu en alerte le public et les aficionados. Un spectacle d’une grande intensité.

Voici donc en avant première les toros de ce samedi 5 septembre :

Capture d’écran 2015-09-03 à 07.26.38

Face à de tels toros, un cartel riche, original et plein de nouveautés.

Bayonne a décidé pour cette temporada d’engager les toreros qui ont triomphé notamment à Madrid ou à Bayonne en 2014.

Eugenio de Mora est bien de ceux là ! Avec 2 oreilles coupées au mois de mai, le torero de Tolède a rappelé au monde taurin la puissance de sa tauromachie. Le lendemain de son grand succès madrilène, l’un des plus grands quotidiens espagnols n’hésitait pas à titrer en Une : « Des toreros pour faire exploser le marché taurin ! ». De la passion, de la tension et une envie de triompher digne des tous jeunes novilleros. A Pampelune, puis à Gijon, les aficionados ont pu voir encore à la fois la maturité et la fraicheur de son toreo. Mardi de cette semaine, il a à nouveau administré une leçon de tauromachie du côté de Tolède, coupant 4 oreilles et une queue !

Juan del Alamo est un autre des toreros révélations de cette temporada à Madrid. Il fait partie de cette poignée de jeunes toreros en qui le milieu taurin a placé à juste titre beaucoup d’espoirs. Et cette année 2015 vient magistralement confirmer ces attentes :
Arles 3 oreilles, Madrid 1 oreille, Santander 2 oreilles , Azpeitia 1 oreille, Dax 2 oreilles. A Bilbao, encore, il a obtenu un nouveau trophée après une faena d’une grande dimension.

Juan Leal, enfin. Chacun a encore en mémoire sa faena intense et vibrante, couronnée d’une épée magistrale dans les cornes, l’an passé, dans ces mêmes arènes de Bayonne, face déjà à un toro exceptionnel de … l’élevage de Pedrés. 2 oreilles et sortie par la Grande Porte, justifiant de fait pleinement son inclusion dans ce nouveau cartel.

A NOTER SUR VOTRE AGENDA !

SAMEDI 5 SEPTEMBRE

  • 11h00 : Novillada sans picadors

Finale Novilladas sans picadors avec des erales du Lartet pour Adrien Salenc et Baptiste Cissé.

Voilà un 1er cartel matinal fort intéressant, avec 2 jeunes qui reviennent à Bayonne après s’être qualifiés le 15 août dernier.
Adrien Salenc est le novillero sans picadors, dont parle le plus le milieu taurin. Issu de l’école taurine du Juli, il recèle des qualités impressionnantes à son niveau. Il vient d’enchainer, ainsi, succès sur succès dans toutes les arènes où il se produit tant en Espagne qu’en France.
Baptiste Cissé est lui aussi sur une trajectoire des plus intéressantes et que tous les aficionados du Sud Ouest se proposent de soutenir.

  • 17h30 : Corrida avec des toros de Pedrés pour Eugenio de Mora, Juan del Alamo et Juan Leal.

DIMANCHE 6 SEPTEMBRE

  • 11h00 : Extraordinaire novillada de Joselito pour :

– le français Louis Husson, qui est devenu le numéro 1 français en 2015 ;

– la révélation de la saison le péruvien Joaquin Galdos que toute l’Espagne s’arrache et qui enchaine les triomphes,

– et enfin, le vainqueur 2014 à Bayonne des novilladas sans picadors : Pablo Aguado qui triomphe très fort en cette saison, et ce dés le début à Olivenza : 2 oreilles, Séville: 1 oreille.

  • 17h30 : Corrida avec  des toros de Garcigrande pour Sébastien Castella, Iván Fandiño et Joselito Adame.

1 toro pour le rejoneador Leonardo Hernandez en ouverture.

Infos : 0 970 82 46 64* et www.bayonne.fr

*Prix d’un appel local