Dax. 15 août (tarde). Juan del Alamo surnage dans l’enfer de Pedraza.

DAX 4 VUELT ALAMO MAYORALQuatrième course de feria, arènes combles, retour du soleil, trois heures de spectacle.

Six toros de Pedraza de Yeltes de 480 à 590 kilos remarquablement présentés et très armés. Tous trois piques prise avec bravoure pour la plupart. Compliqués et dangereux à la muleta. Vuelta posthume pour le troisième et le sixième.

  • Javier Castaño (blanc et or), au premier, quatre pinchazos, une entière, un descabello, avis, silence; au quatrième, une entière a recibir, silence.
  • Manuel Jesus Perez Mota (rouge sang et or), au deuxième, trois pinchazos, une entière, silence ; au cinquième, une entière, trois descabellos, silence.
  • Juan del Alamo (vert pale et or), au troisième, un mete y saca, une entière, une oreille ; au dernier, un entière a recibir, un descabello, une oreille en partie protestée.

L’enfer, s’il existe, c’était samedi dans les arènes de Dax, incarné par six superbes toros de Pedraza de Yeltes. Au-delà d’une excellente présentation, de gabarit et de tête, ils ont démontré un moral à toute épreuve, faisant souvent régner la panique dans l’arène. Ce fut notamment le cas avec « Fantasioso », un dernier qui fit monter le frisson. Peu après son entrée en piste très applaudie, lorsqu’apparaît le picador, il se jette sur lui. La monture tombe, le cavalier est coincé dessous. Alain Bonijol, le patron de la cavalerie, saute en piste, tente un quite coleando et finalement on parvient à dégager l’homme et le cheval. Les trois piques qui vont suivre seront tout aussi impressionnantes. On est entré dans l’univers de Goya, des corridas de l’impossible. C’est le sommet tragique d’une courses où l’on aura compté dix huit piques sous le signe de la bravoure. Un cheval soulevé, deux autres renversés, deux toros applaudis à l’arrastre et deux vueltas.

Une corrida de toros, à l’ancienne vous diront certains mais un lot qui a fait passer au second plan les toreros.

DAX 4 CASTANOJavier Castaño n’aura été que l’ombre de lui-même. Il a chaque fois été débordé, ne parvenant jamais à maîtriser son adversaire. Avec son premier, il a plutôt le style d’un dompteur en difficulté, mais incapable de faire humilier le Pedraza. Il sera un peu mieux à sa seconde sortie, où sur la droite, avec une muleta très basse, il fait illusion sans pour autant faire preuve d’une grande inspiration.

DAX 4 PEREZ MOTAManuel Jesus Perez Mota, passera presque inaperçu. Il a pourtant témoigné d’une grande volonté, mais avec son premier, la vedette lui a été volée par le picador français, Gabin Rehabi, auteur d’un immense tercio de piques, toujours très calme malgré les difficultés et les dangers qu’il avait à résoudre, se payant le luxe de quitter le ruedo en faisant reculer sa monture.

Après cela la faena de Perez Mota parut bien terne. Par la suite il ne pourra que faire illusion dans une série de naturelles. Il fut souvent en difficulté et obligé de rompre. Mais il est sorti digne de ses deux combats.

DAX 4 ALAMOJuan del Alamo est le grand vainqueur, s’il peut y en avoir un. Il est celui qui sauve sa sortie à Dax. D’abord par son courage. Ainsi a-t-il pu imaginer sa première faena sur de longs derechazos, très lents avec une muleta basse puis il passe rapidement sur les deux mains et conduit de nouvelles séries à gauche. Avec le dernier démon, il montrera plus de prudence… La panique totale, qui s’était emparée du ruedo avant qu’il ne prenne la muleta, n’est pas étrangère à cette attitude. Il sera héroïque jusqu’au bout. Son estocade a recibir lui vaut une oreille qui sera en partie protestée. Devant cette attitude injuste du public, il refusera de sortir en triomphe avec le mayoral des Pedraza. Dernière image de cette course où l’on avait vu saluer en piste, appelé par les aficionados, Alain Bonijol qui invitait avec lui tous les picadors… Puis ce fut Aurélia son épouse qui fit faire une vuelta au cheval Tabarly. Une grande fête du courage face à la violence d’un exceptionnel lot de Pedraza de Yeltes.

Reseña et photos : Jean-Michel Dussol.

Diaporamas : louise2z