Azpeitia. Paulita et Perez Mota blessés. Puerta Grande pour Sergio Serrano.

Capture d’écran 2015-08-01 à 10.43.23Les toros de Cuadri ouvraient la Feria de San Ignacio d’Azpeitia

Bien présentés, musclés, encastés, ils animèrent cette première corrida. Le noble premier manqua de forces, le quinto s’avéra compliqué. Le second fut le meilleur de l’encierro.

Paulita, chef de lidia du jour, eut donc affaire pour débuter la course à un bon toro juste de forces. Bien au capote, l’aragonais composa ensuite une élégante faena dont les meilleurs passages furent gauchers. C’est en portant l’estocade qu’il reçut un coup de cornes au cou. Il rejoint l’infirmerie par ses propres moyens avant d’être transporté à l’hôpital de San Sebastian. Ovation reçue par la cuadrilla.

Perez Mota eut la chance de tomber sur le meilleur toro de la course (2°).  Bonne faena du gaditano (de Cadiz) dans les medios, un trasteo classique et de bon goût qui lui permit de couper la première oreille de la tarde après une bonne estocade.Le quatrième, encasté et mobile, ne se livra pas à fond. Perez Mota sut le comprendre et s’entendre avec lui  pour réaliser une faena de bonne facture hélas conclue par une blessure lors de la mise à mort. Bilan : cornada limpia de trois trajectoires de 4, 5 et 8 cm dans la cuisse droite. Le torero fut transporté lui aussi à l’hôpital de San Sebastian. La cuadrilla reçut l’ovation due au torero.

Sergio Serrano, après une temporada sans toréer, se trouva donc face à trois adversaires et géra ce défi avec beaucoup de vaillance. Face au troisième, un bicho violent à la charge désordonnée, il se montra à la hauteur, cherchant avec ténacité les voies du succès sans parvenir à les emprunter. Silence. Le quinto, compliqué et dangereux, le vit tout aussi vaillant lors d’une émotionnante faena. Ovation. C’est face au sixième qu’il trouva enfin le succès. Ce bicho encasté, mobile et de transmission, permit à l’albaceteño une faena engagée, intense et sincère, conclue par une grande estocade. Deux oreilles pour Serrano qui lui ouvrirent la Puerta Grande.

(Photo : André Viard)