Gard. Décès de Michel Paulin.

Capture d’écran 2015-07-26 à 15.08.57Michel Paulin, homme de conviction et d’aficion est décédé à l’âge de 69 ans.

 Cette disparition subite et inattendue accable l’aficion de notre département depuis que nous avons appris la triste nouvelle. Nous garderons de lui l’image d’un homme “incontournable”, attaché à nos traditions, agréable, que l’on ne peut oublier, d’humeur toujours pareille et disponible à souhait en tant qu’élu.

Figure emblématique de l’aficion nîmoise des années 70, il fut le président de la Peña Paquirri, torero vedette de l’époque et adulé dans la capitale gardoise. Il maîtrisait tous les rouages de la tauromachie et des traditions locales. Ce fut le premier à Nîmes à créer une Bodega, celle de Paquirri, lieu branché et festif des années 75, Bodega qui depuis a fait de nombreux émules.

Capture d’écran 2015-07-26 à 15.09.09Dans son village de Sernhac, il organisait la nuit de Pamplona où se succédaient toute la nuit dans les rues des manades de taureaux. On le croisait à l’entrée ou à la sortie des arènes quand il venait assister à son spectacle favori.

Quand, lors de la prochaine Féria des Vendanges nîmoises, le premier paséo dévoilera ses fastes dans l’amphithéâtre romain, j’aurai comme mes camarades aficionados gardois, une pensée émue pour Michel Paulin, passionné de nos traditions et aficionado de solera. Il a su aussi, grâce à son action politique et son intelligence, mériter notre profond respect.

Ses obsèques seront célébrées lundi 27 juillet, à 10h à l’Eglise de Sernhac.

Christian Cartoux.

torobravo présente à sa famille ses plus sincères condoléances.