Pamplona. 9 juillet. Oreille pour Castella et Fandiño.

Capture d’écran 2015-07-10 à 09.39.19Cinq toros de Victoriano del Rio et un de Toros de Cortes (4°) composaient le lot opposé à une terna formée par Sébastien Castella, Ivan Fandiño et Alejandro Talavante.

Très bien présentés, astifinos, très armés, ils donnèrent des jeux divers, les deux premiers se classant au-dessus du lot, les deux derniers frôlant l’invalidité.

Sébastien Castella coupa une oreille au toro d’ouverture, un animal qui fléchit un peu dans les premiers tiers pour se reprendre par la suite et qui finit a mas, mettant la tête dans les étoffes avec beaucoup de noblesse. Initiée comme d’habitude par passes cambiadas, la faena ambidextre du biterrois sut mettre à profit le meilleur du bicho. L’épée vite concluante fit apparaître au palco le premier mouchoir de la tarde. Le brusque et fade quatrième ne lui permit pas de récidiver et malgré les efforts de Castella, le trasteo ne put dépasser la note médiocre (silence).

Ivan Fandiño mit à profit lui aussi les bonnes dispositions du second, un bicho mobile et encasté qui finit lui aussi a mas. Début de faena à l’identique de Castella par trois cambios por la espalda, puis des séries ambidextres de bonne facture dont les meilleures instrumentées sur la corne droite. Le Victoriano plus court à gauche ne lui permit que de bons muletazos isolés. Estocade contraire après manoletinas de rodillas et deuxième (et dernière) oreille de la tarde. Le manso et dégonflé cinquième n’avait guère de forces, et malgré ses efforts le torero d’Orduña ne put en tirer grand chose. Maladroit avec les aciers, Fandiño se retira en silence.

Alejandro Talavante fut le plus mal servi au sorteo. Un premier toro fade et sans race, un second adversaire invalide. Malgré ses efforts, privé de matière première, le garçon resta inédit. Silence aux deux.

(Photo : Javier Arroyo)