Saint Sever. 28 juin. La seule oreille pour Roca Rey.

DSC_0354

Les organisateurs avaient choisi la ganaderia d’Alcurrucen pour leur traditionnelle novillada.

Les Nuñez des frères Lozano, de présentation hétérogène, n’ont pas joué le jeu attendu, fades pour certains, violents pour d’autres, mais dans l’ensemble manquant de race.

DSC_0063Filiberto aurait pu (ou aurait dû) couper les oreilles du maniable premier, mais son trasteo de mas a menos laissa les aficionados sur leur faim après trois assauts à l’épée (silence). Le manso quatrième fut toréé dans le même registre (salut).

DSC_0245Après une belle réception au capote, Clemente laisse trop piquer son premier adversaire et ne parvint pas ensuite à trouver l’accord avec son opposant (silence). Le quinto, le plus typé du lot, poussa Clemente à la bagarre au prix d’une voltereta mais l’épée au final fait défaut (salut).

DSC_0319Quant à Andrés Roca Rey, on l’a vu moins a gusto que d’habitude lors de deux trasteos d’inégale intensité. Sa première faena fut primée d’une oreille après un estoconazo en deux temps. Le sixième, plus compliqué, le vit volontaire sans vraiment pouvoir s’imposer (ovation).

Reportage photos : Romain Tastet.