Boujan. 5 juin. Le trophée du meilleur novillero pour Tibo Garcia.

PAC_6221Un peu plus d’une demi-entrée pour assister à la novillada d’ouverture de la première Feria du Novillo de Boujan qui a vu une nouvelle fois Tibo Garcia se placer aux avant-postes.

La famille Margé avait envoyé pour l’occasion des erales un peu justes de présentation, les deux premiers surtout qui ressemblaient plus à des veaux qu’à des becerros. Côté comportement, tous servirent à des degrés divers, le premier accusant une certaine faiblesse, le quatrième atteint de petits problèmes de locomotion après qu’on l’aie fait un peu trop taper contre un burladero.

PAC_5985Alejandro Gardel ouvrit la tarde par la lidia d’un petit eral qu’il accueillit par deux largas cambiadas afaroladas, se relevant ensuite pour dessiner ensuite quelques véroniques pieds joints rématée par une revolera. Tibo Garcia vint au quite pour quelques chicuelinas, tafalleras et larga. La faena qui suivit fut des plus agréables à suivre, le garçon alternant les deux bords avec temple malgré un bicho finissant a menos et qui le bouscula par deux fois en fin de faena. Demi-lame tendida après pinchazo, quatre descabellos. Palmas et salut.

PAC_6063Tibo Garcia a montré une fois de plus ses bonnes dispositions du moment. Calme, sûr de lui, il fut très au-dessus de son adversaire qui, il est vrai, ne dut pas beaucoup l’impressionner. Jolies véroniques templées pour la réception, quite d’Adrien Salenc par faroles auquel Tibo répliqua à la véroniques, rématant par esthétique larga. Débutée par passes hautes genou plié, la faena monta en puissance sur de bonnes séries droitières où Tibo courut bien la main, puis le garçon changea de corne pour quelques tandas de naturelles bien maîtrisées. Final encimista avec les habituelles dosantinas et séquence de toreo en terrain réduit bien conduite mais un peu longuette. Quasi-entière trasera après pinchazo. Oreille.

PAC_6131Adrien Salenc dut composer avec un eral abanto et un peu fuyard qu’il parvint à fixer par quatre véroniques et une media un peu sèche. Quite de Carlos Olsina par chicuelinas, véroniques et demie auquel Adrien répondit par navarras et demie. De charge prompte, le Margé permit de maintenir l’attention sur une faena débutée par de bons doblones puis poursuivie par des séries ambidextres de bon niveau, l’ensemble sans fioritures. Oreille après une trois-quart contraire.

PAC_6188Carlos Olsina signa de jolies véroniques de réception conclues par revolera, puis laissa son opposant dans les mains d’Alejandro Gardel pour un quite par faroles et revolera. Il dut ensuite composer avec les bonnes charges du meilleur eral de la tarde qui accusa un certain déséquilibre dû à des chocs répétés contre les planches. Les séries ambidextres de bon niveau auraient pu gagner en profondeur si le garçon avait eu la possibilité de baisser la main, ce que la condition physique du Margé ne permit point. Final encimista et pinchazo hondo suffisant pour tomber le bicho. Oreille.

PAC_6225Tibo Garcia fut déclaré vainqueur de la tarde et reçut le trophée mis en jeu, lequel lui fut remis en piste à l’issue de la novillada par Jean-François Jacquet et Laure Cluzel-Bade. Une muleta offerte par l’UCTPR lui fut aussi remise par Bernard Planchon, délégué régional de l’UCTPR, accompagné de Pascal Lopez, du club taurin Monte Blanco.PAC_6229

Enhorabuena à ces quatre novilleros qui n’ont ont fait passer un agréable moment !

Reseña et photos : Paco.