Cordoba. 28 mai. Puerta Grande pour Lagartijo.

Capture d’écran 2015-05-29 à 12.33.58Javier Moreno « Lagartijo » (photo : Arjona) est sorti a hombros hier par la Puerta de Los Califas de la plaza de toros de Cordoba après avoir coupé les deux oreilles de son second novillo de Luis Algarra.

Face au meilleur utrero de la course qu’il reçut genoux en terre, le garçon, devant ses paisanos,  composa une faena volontaire et solide dont les meilleures séquences furent dessinées sur la corne droite de l’animal. Malgré une fin de faena un peu embrouillée et une estocade trasera et caida, le public lui fit attribuer deux oreilles généreuses.

Le troisième, décasté et faible, n’avait auparavant pas permis au jeune torero de s’exprimer. A peine deux tandas droitières volontaires pour le souvenir. Silence.

Chef de lidia, Gines Marin avait ouvert les débats face à un novillo noble et maniable mais soso. Bien reçu au capote, l’utrero s’était ensuite vu proposer une faena ambidextre templée finalisée par bernadinas et rématée par une lame perpendiculaire. Oreille.

Le quatrième, le mieux présenté de l’envoi, fut aussi l’un des plus faibles. Bien au capote, Marin fut, muleta en mains, bien au-dessus de son opposant de demi-charge. Vuelta après une estocade tendida.

Varea dessina de jolies véroniques pour la réception du second, un utrero noble mais soso et un peu tardo, puis signa ensuite un joli quite par delantales. Faena un peu tremendista avec quelques belles naturelles isolées et mal conclu avec les aciers. Silence.

Le très faible quinto ne lui permit pas de trouver un accord. Silence après une estocade correcte.

Les novillos de Luis Algarra remplaçaient ceux de Talavante refusés pour manque de trapio.